Aller au contenu


Photo

Les Erables Palmatum


  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
198 réponses à ce sujet

#41 -- JP --

-- JP --
  • Membres
  • 6 802 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Paris
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :75

Posté 03 février 2009 - 21:36

Est-il nécessaire que l'arbre ait un nébari déjà très bien installé avant de le raboter.

Ou bien peut-on faire cette opération sur n'importe quel arbre ayant bien sûr un bon racinaire?
Je ne sais qu'une chose c'est que je ne sais rien.

Socrate, philosophe grec (-470 à -399)

#42 Lringot

Lringot
  • Membres
  • 936 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Choisy le roi
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :94600

Posté 03 février 2009 - 22:40

Bonjour,

A quoi servent les petits morceaux de bambou sur les photos lors du rempotage ??
Merci

#43 -- JP --

-- JP --
  • Membres
  • 6 802 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Paris
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :75

Posté 03 février 2009 - 22:55

A stabiliser la motte dans le pot.

Au lieu de la fixer et d'abîmer les grosses racines.
Je ne sais qu'une chose c'est que je ne sais rien.

Socrate, philosophe grec (-470 à -399)

#44 sandraaa

sandraaa
  • Membres
  • 605 messages
  • Sexe :Femme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :95

Posté 04 février 2009 - 15:26

Bonjour à tous !
Si je comprends bien : tu fixes la motte à la baguette de bambou puis la baguette de bambou au pot ? Si c'est bien ça, comment fixes-tu la motte à la baguette sans la fixer aux "grosses" racines ? Cette technique est-elle applicable aux plus petits arbres, dont la motte est moins pourvue en racines "solides" auxquelles fixer la baguette ?
Il faut utiliser des tiges de bambou "fraîches" (bien vertes) ou "sèches" (du style qu'on utilise en tuteur) ?
Désolée pour ces questions dont les réponses vous sembleront peut-être évidentes, je veux juste être sûre d'avoir bien compris ...
Merci, Mr Maillot pour ce sujet passionnant, riche en explications et photos qui illustrent bien vos propos .
:newsm_6:
Les gens heureux n'ont pas besoin de se presser

#45 -- JP --

-- JP --
  • Membres
  • 6 802 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Paris
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :75

Posté 05 février 2009 - 08:58

Le bambou est enfoncé dans le pain racinaire des arbres très matures.

Cad des pains racinaires très denses. Remplis de racines.

C'est efficace pour ne pas endommager les racines proches du collet et c'est plus esthétique de ne pas voir les fils de fixation.
Je ne sais qu'une chose c'est que je ne sais rien.

Socrate, philosophe grec (-470 à -399)

#46 philippe999

philippe999
  • Membres
  • 16 924 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :belgique
  • Zone USDA :7
  • Pays :Belgique
  • Département :province de liège

Posté 05 février 2009 - 14:25

Apparament a la vue des photos , l'akadama n'est pas tamisé par différentes granulo ! cela n'est donc pas néccessaire de le tamiser ?
;)
Marcotte de l'A.R.B.R.E.

Pour les débutants quelques infos [size=4]ICI
svp ne m'envoyez plus de mp pour vos questions de problèmes avec vos protégés ... je suis trop nul pour vous répondre et il y a le forum qui est plus adapté ! merci d'avance a vous

#47 meushi

meushi
  • Membres
  • 1 754 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Mouzon
  • Zone USDA :8
  • Formation :romaine en quinconce
  • Pays :France
  • Département :08

Posté 05 février 2009 - 14:47

Il est possible que le tamisage ne soit pas aussi primordial que ce qu'on nous raconte... je me souviens d'avoir vu plusieurs exemples où ils enlevaient juste la poussière.

麻の中の蓬 - asa no naka no yomogi - proverbe Japonais - Même la personne la plus tortueuse, si elle est entourée de personnes virtueuses, se redressera "comme l'artémise poussant dans les champs de chanvre".

人、生まれて学ばざれば、生まれざると同じ - 二宮尊徳 - hito, umarete gaku ba zare ba, umarezaru to onnaji - Ne pas apprendre revient à ne pas être né - Sontoku Ninomiya

 

小倉山 峰のもみぢ葉 心あらば 今ひとたびの 行幸またなむ - Ogurayama mine no momijiba kokoro araba ima hitotabi no miyuki matanan - Feuilles d'automne des cimes du Mont Ogura, si vous avez du coeur puissiez vous attendre encore la venue de sa Majesté

 

 

 

#48 philippe999

philippe999
  • Membres
  • 16 924 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :belgique
  • Zone USDA :7
  • Pays :Belgique
  • Département :province de liège

Posté 05 février 2009 - 16:51

Donc l'ajout de kanuma et d'écorce de pins n'est pas du tout indispensable ? ?
;)
Marcotte de l'A.R.B.R.E.

Pour les débutants quelques infos [size=4]ICI
svp ne m'envoyez plus de mp pour vos questions de problèmes avec vos protégés ... je suis trop nul pour vous répondre et il y a le forum qui est plus adapté ! merci d'avance a vous

#49 sandraaa

sandraaa
  • Membres
  • 605 messages
  • Sexe :Femme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :france
  • Département :95

Posté 05 février 2009 - 17:49

Merci pour ta réponse Jean Pierre . C'est bien ce que je pensais, cette méthode n'est pas utilisable sur des petits arbres qui n'ont pas un pain racinaire assez dense, pour ces derniers on doit en rester à la fixation au pot des racines principales, malheureusement pas très esthétique ...
:newsm_6:
Les gens heureux n'ont pas besoin de se presser

#50 pascal37

pascal37
  • Membres
  • 10 790 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :France
  • Département :37

Posté 05 février 2009 - 18:16

...merci de laisser Guy répondre aux questions des membres , afin de ne pas casser le fil du sujet.! ;)

#51 squall

squall
  • Membres
  • 184 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :haute saone
  • Zone USDA :8a
  • Formation :club bonsaï Vésulien
  • Pays :france
  • Département :70

Posté 05 février 2009 - 18:25

Bonjour Mr Maillot,

J'ai 3 jeunes plants d'acer palmatum que je voudrais mettre en caisse de culture pour les faire grossir.

Quel substrat conseillez vous autre que l'akadama (qui revient vite chère si la caisse et grande).
Sinon est ce que je peux les planter en pleine terre sachant que j'habite dans l'est et que la terre y est calcaire?

Merci pour ce formidable post.

#52 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 05 février 2009 - 21:46

la photo de l'arbre date du printemps 2007 date d'achat,il a été rempoté en 2008 dans de la zeolite et tout l'ancien substrat a été nettoyé au jet d'eau et les racines taillées.

donc,selon vous,je peux marcotter cet arbre au niveau du trait rouge ce printemps?la base fait environ 12cm au niveau du trait...

merci

oui bien sur

c'est inquiétant que la moitié du tronc soit nécrosée attention l'avenir du sujet est bien compromis.



A stabiliser la motte dans le pot.

Au lieu de la fixer et d'abîmer les grosses racines.

L'usage des baguettes est une méthode traditionnelle qui était toujours employée lors de mon apprentissage au Japon chez Me Sudo
Le principal avantage est de solidariser le pot et le végétal
Premièrement on fabrique des grands cavaliers de fils d 'aluminium que l'on va passer par les trous de drainage de la poterie de dessous le pot dedans le pot
Ses fils vont servir a fixer les baguettes de bambous qui elle seront délicatement enfoncées au maillet dans le pain racinaire en faisant attention de ne pas massacrer les racines bien sur.
Ainsi on ne voit aucuns fil en surface de la terre .
Systématiquement tous nos arbres rempotés a relevant sont fixés au pot par cette méthode ou par du fil encerclant la motte.
J'emploie toujours cette technique pour la fixation de nos bonsais a la p pépinière qui pour moi est un gage de travail soigné, partant que si déjà l'arbre n'a pas été fixé a son pot le rempotage a du être bien vite fait.
je vous joins également la mise en place des agrafes sur les trous pour fixer les grilles.

planche_agrafes.jpg


Bonjour Mr Maillot,

J'ai 3 jeunes plants d'acer palmatum que je voudrais mettre en caisse de culture pour les faire grossir.

Quel substrat conseillez vous autre que l'akadama (qui revient vite chère si la caisse et grande).
Sinon est ce que je peux les planter en pleine terre sachant que j'habite dans l'est et que la terre y est calcaire?

Merci pour ce formidable post.

Un mélange de terreau horticole avec du sable de rivière et de l'écorce de pin incorporée dans le substrat vous donnera de très bons résultats.


Apparament a la vue des photos , l'akadama n'est pas tamisé par différentes granulo ! cela n'est donc pas néccessaire de le tamiser ?
;)

Dans l'ordre voici les différentes étapes à suivre :
Sortie de l'arbre de son pot, démêlage des racines, choix de la poterie, mise en place du végétal et du mélange terreux et finition.
Précautions à prendre au cours de cette opération :
prendre garde au dessèchement possible des racines, si besoin les recouvrir d'un tissu humide ou les pulvériser avec un peu d'eau.

Couper les fils d'arrimage sous la poterie. A l'aide d'une serpette couper une bande de terre autour de la motte, de manière à libérer l'arbre de son pot. Placer l'arbre sur un pot de culture retourné assez grand de manière à bien voir les racines et pour que la terre se détache facilement. Selon le volume de la motte et la taille racinaire, ne pas hésiter à tailler tout autour au couteau. A l'aide d'une griffe ou d'un morceau de bambou taillé en conséquence, tirer en partant du centre vers l'extérieur afin d'enlever la terre en surplus et de dégager les racines ainsi que le nébari. Les racines en pattes d'araignée, croisées, chevauchant le nébari, seront soit coupées, soit réorientées à l'aide d'un cavalier en fil d'aluminium enfoncé dans le substrat au cours de la mise en place dans la poterie. Celles excédentaires serons supprimées, le but étant de ne garder que les racines saines et fines, visibles sur la périphérie. Après cette première étape, travaillons sous la motte. La même opération sera effectuée ( démêlage et suppression des racines excédentaires ou nécrosées) etc. Sous le tronc, ( au centre de l'arbre ) on prendra soin de creuser les bosses racinaires ( au Japon, on n'hésite pas à prendre un rabot pour cette opération ) le but : permettre d'utiliser une poterie peu profonde en améliorant ainsi l'harmonie plante / poterie.

LAVAGE RACINAIRE
Le lavage racinaire n'est pas systématique, rarement pratiqué au Japon, sauf si on constate des racines noirâtres, pourries, ou une odeur nauséabonde du substrat.


Voici un autre mode de fixation pour les arbres dont les racines ont été fortement rabattues.
PICT0047.jpg



Ci après petit rempotage d'acer pamamtum beni chidori lors d'un cours avec Mr Murakawa.

beni_chidori_01.jpg
beni_chidori_02.jpg
beni_chidori_03.jpg
beni_chidori_04.jpg
beni_chidori_05.jpg
beni_chidori_06.jpg
beni_chidori_07.jpg
beni_chidori_08.jpg
beni_chidori_09.jpg
beni_chidori_10.jpg
beni_chidori_11.jpg
beni_chidori_12.jpg
beni_chidori_13.jpg
beni_chidori_15.jpg
beni_chidori_16.jpg
beni_chidori_17.jpg
beni_chidori_19.jpg
beni_chidori_21.jpg
beni_chidori_23.jpg
beni_chidori_24.jpg
beni_chidori_25.jpg
beni_chidori_26.jpg
beni_chidori_27.jpg
beni_chidori_28.jpg
beni_chidori_30.jpg
beni_chidori_31.jpg





Le voici dans son pot en feuillage de printemps.
2006.04.22_P_pini_re_Maillot_111.jpg

Guy Maillot


#53 jph

jph
  • Membres
  • 552 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Vosges
  • Zone USDA :7b
  • Formation :Autodidacte / Anab / Matsukaze Bonsai Club
  • Pays :France
  • Département :88

Posté 05 février 2009 - 23:33

Bonjour & merci Mr Maillot,
Que ce passe t-il au niveau botanique lorsqu'un arbre greffé déjà agé reprend les caractéristiques du porte greffe, branche après branche, est-ce une trop grosse différence de vigueur, nous ne voyons pas de 'pont' sur les canaux de séve autour du point de greffe.
Compliments pour cet article.
JPierre
exemple sur cet arbre de gérard, notre aimable président de l'Anab, j'ai retrouvé une seule photo :

Miniature(s) jointe(s)

  • Gerb_viller_061__43_.jpg

"Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé."
Antoine de Saint-Exupéry

#54 jph

jph
  • Membres
  • 552 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Vosges
  • Zone USDA :7b
  • Formation :Autodidacte / Anab / Matsukaze Bonsai Club
  • Pays :France
  • Département :88

Posté 06 février 2009 - 09:03

J'ai retrouvé une autre photo, apparemment c'est un dissectum greffé sur un palmatum type :

Gerb_viller_061__11_.jpg

Il est pas beau mais rigolo !
JPierre
"Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé."
Antoine de Saint-Exupéry

#55 bonsaika58

bonsaika58
  • Membres
  • 1 013 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :marais poitevin
  • Zone USDA :0
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :france
  • Département :85

Posté 06 février 2009 - 11:05

oui bien sur

c'est inquiétant que la moitié du tronc soit nécrosée attention l'avenir du sujet est bien compromis.


ah,mince,il est pourtant vigoureux et a super bien poussé l'an dernier... :unsure:

mais c'est vrai que le bois mort a tendance a se degrader assez vite.

enfait,c'est une branche qui a été cassée lors de la culture en pleine terre créant ainsi un shari avec des bourelets cicatriciels bien refermés...

Miniature(s) jointe(s)

  • CIMG5098.JPG
  • CIMG6239.JPG

"Ce n'est pas en contemplant la lumière que l'on devient lumineux, mais en portant son regard sur sa propre obscurité, ce qui est beaucoup plus impopulaire parce que beaucoup plus difficile"

Carl Gustave Jung

 

"Fort triste est de constater que des gens soient incapables de voir plus loin que ce que leurs yeux leur disent "

réplique du mutant Diablo, tirée du film X-Men 2

 

​La différence est une richesse qui n’apparaît qu'aux esprits clairs...


#56 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 06 février 2009 - 21:27

J'ai retrouvé une autre photo, apparemment c'est un dissectum greffé sur un palmatum type :


Il est pas beau mais rigolo !
JPierre


Vous avez ici un sujet intéressant c’est pas un dissectum a feuilles laciniées mais plutôt une variété a feuilles linéaires je pencherais pour un koto no ito ou linearilobum qui ont tendance a revenir au type ce n est pas le porte greffe qui fait cela , pour l empêcher des que l’on constate ce phenoméme il suffit de couper la branche aux mauvaises feuilles.
A moins chose que je ne vois sur cette photo que la greffe ait été fait très très haute en laissant le bas en palmatum et la cime en variété

voici koto no ito
koto_no_ito1_2.jpg [

CHOIX DE LA POTERIE

Selon l’espèce et le style du bonsaï à rempoter on choisira le pot adapté en fonction des critères suivants : volume nécessaire à une croissance régulière de l’arbre, en règle générale les arbres de style sinueux (hokidachi, moyogi…) seront plus en valeur dans des poteries rondes ou ovales.
Les styles aux troncs droits, rectilignes (chokan, shakan…) seront associés à des poteries rectangulaires voire carrées. La profondeur du pot sera plus ou moins égale à deux fois l’épaisseur du tronc mais cette règle n’est pas stricte. Rappelons que pour certains styles, plus la poterie sera discrète plus l’arbre sera mis en valeur. Il n’est pas nécessaire de changer systématiquement la grandeur du pot. On est souvent amené à utiliser la même poterie, si besoin un pot de deux à trois centimètres de plus suffira. Attention le choix de la poterie peut tout aussi bien améliorer que nuire au résultat final. Des poteries plus vastes provoqueraient une vigueur excessive de l’arbre et nuirait à la qualité esthétique, (but non recherché dans le bonsaï).

TEINTE

On essaye par la couleur du pot de se rapprocher d’une des teintes dominantes de la plante, feuillage de printemps, floraison, coloration automnale, éventuellement teintes ou structures de l’écorce. Il est indispensable de choisir des poteries ayant des orifices de drainages suffisants pour éviter toute stagnation de l’eau .

Voici un modéle sobre
DSC03105.jpg

Guy Maillot


#57 jph

jph
  • Membres
  • 552 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Vosges
  • Zone USDA :7b
  • Formation :Autodidacte / Anab / Matsukaze Bonsai Club
  • Pays :France
  • Département :88

Posté 06 février 2009 - 22:59

'Vous avez ici un sujet intéressant c’est pas un dissectum a feuilles laciniées mais plutôt une variété a feuilles linéaires je pencherais pour un koto no ito ou linearilobum qui ont tendance a revenir au type ce n est pas le porte greffe qui fait cela , pour l empêcher des que l’on constate ce phenoméme il suffit de couper la branche aux mauvaises feuilles.
A moins chose que je ne vois sur cette photo que la greffe ait été fait très très haute en laissant le bas en palmatum et la cime en variété'

On ne voit pas bien sur la photo mais le point de greffe est réalisé assez bas, bien en dessous de la première branche. D'après le propriétaire, ce phénoméne a commencé par la première branche et se propage graduellement vres la cime. Je dois aller à mon club demain, je lui demanderai plus de précisions et s'il connait la variété. Merci de votre attention
"Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé."
Antoine de Saint-Exupéry

#58 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 09 février 2009 - 20:41

Donc l'ajout de kanuma et d'écorce de pins n'est pas du tout indispensable ? ?
;)



Au japon on ne met jamais d’écorce de pin un peu de kanuma , la terre akadama est du premier choix il existe 3 qualités d akadama

Est-il nécessaire que l'arbre ait un nébari déjà très bien installé avant de le raboter.

Ou bien peut-on faire cette opération sur n'importe quel arbre ayant bien sûr un bon racinaire?



D'autre part, est ce que vous mastiquez ou pas les grosses coupes rabotées? Merci.

Il faut que votre érable est surtout suffisamment de radicelles sur tout le tout de son tronc , on peut mastiquer mais souvent c est difficile a faire tenir sur ces parties et lors de la mise en pot le mastic se défait.

Car il faut placer un petit monticule de terre sur lequel on va positionner l’arbre en le faisant pivoter deux ou trois fois pour que l’akadama rentre bien dans le dessous des interstices entre les racines.


Une dernière question sur le marcottage,
Peut-on marcotter la base d'un érable pour refaire le nebari et rempoter également la même année ?
La base est très vilaine et le rempotage est necessaire.
Merci pour votre réponse
Dom ;)


Cela est tout a fait possible sachant que le marcottage ne fait pas périr votre bonsaï au pire vous aurez que quelques racines et pas ou vous voudrez mais normalement le bonsai ne meure pas si la marcotte ne marche pas.
Avant de marcotter assurez vous que votre érable soit en pleine vigueur.

Guy Maillot


#59 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 09 février 2009 - 21:13

Bonsoir,

Je tenais par commencer par des remerciements pour la qualité de ce sujet!

Je reviens (à moins que ce sujet n'ait pas encore été abordé) sur le nébari, et surtout sur son évolution, il y a-t-il une méthode particulière pour faire élargir un nébari, et permettre aux radicelles de se souder afin d'obtenir un nébari bien plat et large comme on peut parfois en observer sur certaines photos d'arbres de très grande qualité? Ou ce genre de nébari n'est-il obtenu que par une marcotte de surface de tronc.

Cordialement.

Plusieurs solutions existe la plus simple assembler 20 a 30 jeunes sujets qui vont se souder en grossissant âpres quelques années couper a ras les troncs mal places ou disgracieux , restera leur base qui va ce cicatriser et former une belle plaque de nebari.
Sinon marcottage aérien bine sur sous des embranchements gracieux.
Rempotage très réguliers sur les jeunes sujets cela peut être tous les ans en prenant le soin de bien diriger les racines fines avec des cavaliers et placer un peu de sphaigne en surface pour ne pas qu’elle ne brule avec les rayons solaires de l’été.
Et puis également greffe de racines sur la base de tronc , la aussi vous pouvez greffer beaucoup de racines tant qu il y a de la place ! pas seulement deux ou trois petit a petit elles se soudent pour former un beau plateau.
Voici deux exemples de nébari
DSC00362.jpg [
acer_radeau0602074a.jpg


Bonsoir Mr Maillot

Pour un jeune acer palmatum en caisse de culture, quelles sont les démarches pour obtenir un arbre bien ramifié, large et vigoureux?

En clair, quels sont vos conseils pour obtenir un beau bonsai à partir d'un jeune plant?

Akadama , engrais organique biogold arrosages suivis pot de culture qui respire pour les racines, laisser pousser les deux premières années puis retailler régulièrement en une phase grossissement on laisse pousser un an ou 6 mois puis on rabat.
Lire la suite du sujet au fil des jours(arrosages etc)



Voici pour parler empotage et choix de poterie un acer palmatum de +- 56 cm de h avant rempotage et apres dans son nouveau pot


1.jpg
2.jpg
3.jpg

Nouveau pot

Miniature(s) jointe(s)

  • 4.jpg

Guy Maillot


#60 vexa

vexa
  • Membres
  • 3 messages

Posté 10 février 2009 - 20:56

Bonjour et merci pour toutes ces infos claires et précises; si j'avais connu ce fil plus tot, je n'aurais pas fait cette erreur ce week end.(mauvaise période)

J'ai un vieux palmatum avec une ecorce bien mature et fissurée mais sans aucune branche correcte et je suis reparti du tronc au printemps dernier.
J'ai laissé filer les repousses toute la saison, certaines font 2 metres, et j'ai voulu faire des autogreffes plus bas sur le tronc ce dimanche.
Mais apres avoir fait une entaille sur le tronc pour mettre à jour le cambium, l'arbre s'est mis à pleurer à grand flot et j'ai eu tou le mal du monde à arreter l'écoulement de sève.
Existe -t- il un moyen simple pour stopper cet écoulement?

J'ai fait la meme opération samedi dernier sur un burger et lui n'a pas coulé. Est-ce normal? Ces 2 arbres sont de la variété de base.


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)