Aller au contenu


Photo

Les Erables Palmatum


  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
198 réponses à ce sujet

#21 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 22 janvier 2009 - 21:16

Pentaphylla:
Lorsque l'on parle de greffe, pourquoi parle t on toujours de greffe par approche, à l'anglaise etc et jamais de l'écussonnage? Cette technique n'est elle pas adaptée pour les érables?

La greffe en écusson n’est pas utilisée car le taux de réussite est très faible en Europe, elle est très utilisée par contre chez les producteurs Néozélandais qui grâce a leur climat produisent de très grandes quantités d’acers que vous allez retrouver dans vos jardineries.



JeanPierre:
Je ne comprends pas la petite section horizontale sur la 3ème vue. Son utilité?

Première photo préparation du porte greffe
2 eme greffon première face on fait pareil de l’autre coté
3 eme base du greffon
4 eme mise en place sur la languette
5 eme attachage



Jean-Denis:
Certaines boutures mettent très longtemps a s’enraciner, il m’est arrivé de vouloir rempoter des bouture d’un an et de constater qu’il n y avait aucune racine alors que le plan avait poussé dans l’année. Remis dans sa terrine il a fini par prendre mais comment expliques-tu celà et quelles sont les erreurs que j’ai pu faire ?


Peut être que le substrat était pas assez en contact avec les boutures, le choix des rameaux pas de bonne qualité

Il vous faut des rameaux « bien gras » bien vigoureux si les rameaux sont trop vieux vos boutures ne prendront pas

Le taux de réussite des bouture est de +- 50 % alors qu'une greffe sur les 7500 faites en 2008 on a pu avoir 97 % de taux de réussite c’est pour cela que les boutures nous n’en faisons que peu.


avez vous des questions sur ce chapitre multiplication??

Modifié par jutoyz, 23 janvier 2009 - 22:28.

Guy Maillot


#22 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 22 janvier 2009 - 21:34

Ludoh4:
Oui une petite question peut on greffer sur n'importe quel pied d'érables ou de différentes hybrides , il n'y a pas un risque que le pied ne l'accepte pas ?Enfin je dis le pied c'est le porte greffe


les palmatum sur les palmatum
les buergerianum sur les buergerianum
mais pas les pseudoplatanus sur des palmatum sinon la greffe ne prend pas.
On utilise a la pépinière en fonction des espèces a greffer les portes greffe suivant
Pour toutes productions pleine terre pas spécifique bonsai :

Platanoides
Pseudoplatanus
Davidii
Rubrum
Buergerianum
Campestris
Palmatum
Oliverianum
En général issus de semis.

Modifié par jutoyz, 23 janvier 2009 - 22:29.

Guy Maillot


#23 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 22 janvier 2009 - 21:51

Ludoh4:
La quelle est la plus dur a greffer ?




les acer crataegifolium
les morifolium
les tegmentosum
les pectinatum
les conspicum restent plus délicats avec des taux de réussite très bas de l'ordre de 25 /35 % seulement.

Arakawa Ukon:
a quel moment faut-il couper le porte greffe?


Le sevrage se fait dans les deux mois suivant le greffage tout dépend de la végétation du greffon .
On peut être amené a le faire en deux temps si le greffon est encore faible.

Modifié par jutoyz, 23 janvier 2009 - 22:29.

Guy Maillot


#24 bebast

bebast
  • Membres
  • 471 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dole
  • Zone USDA :8b
  • Formation :club bonsai passion dole
  • Pays :france
  • Département :39

Posté 22 janvier 2009 - 21:56

toujours concernant les greffes... le décalage en terme de végétation entre le greffon et le porte-greffe est-il une obligation pour avoir une bonne réussite ?
Soutenez l'exposition des 24 et 25 février 2018 avec l'ascap à audincourt (25) !! Même avec 1 euro 😆
https://www.leetchi....cap-bonsai-club

#25 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 22 janvier 2009 - 22:00

voici un acer campestris (érable champêtre) qui mériterait d'être connu.
magic spring

campestris_magic_spring.jpg


ici en feuillage printannier.
magic_spring20.jpg


CAMPESTRIS_MAGIC_SPRING1.jpg

Modifié par petit-arbre, 23 janvier 2009 - 08:59.
mise en place des photos

Guy Maillot


#26 kanojo

kanojo
  • Correspondants
  • 4 746 messages
  • Sexe :Femme
  • Ville :un petit village artésien
  • Zone USDA :8a
  • Formation :L'arbre dans la main
  • Pays :France
  • Département :62

Posté 23 janvier 2009 - 13:31

J'aimerais revenir sur les marcottes...

Est ce qu'il est possible de raliser une marcotte sur des zones où il y a de nombreuses cicatrices ( en particulier une base de multitroncs où visiblement on a laissé pousser des troncs pour faire grossir la base puis on les a couper pour ne garder que 3 ou 5 départs )

comme ici :
erable.jpg



On peut lire parfois qu'il n'est pas recommandé de marcotter les érables car l'anneau d'écorce enlevé est une formidable porte d'entrée pour la verticillose ou d'autres maladies
Image IPB

#27 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 23 janvier 2009 - 22:02

jujul81:
a quel moment faut-il couper le porte greffe?


Le sevrage se fait dans les deux mois suivant le greffage tout dépend de la végétation du greffon .
On peut être amené a le faire en deux temps si le greffon est encore faible.

jujul81Bonjour et encore merci pour tous ces précieux conseils et ces informations !
Après le sevrage d'une marcotte, quel est le substrat recommandé pour le début de la culture, si ce n'est la mise en pleine terre ?


Personnellement je ne pense pas que la mise en pleine terre soit l’idéal pour une marcotte fraichement sevrée car elle a besoin d’être dorlotée un peu le temps de faire grossir ses racines.
Protection du vent, de la soif, du plein soleil.
L’idéal est le pot de culture japonais avec des haubans depuis le tronc pour bien fixer l'arbre au pot ou alors directement en pot bonsaï comme sur les photos ci jointes.
marcotte_2.JPG marcotte_3.JPG
Par contre lorsque les racines paraissent suffisamment vigoureuses on peut alors accélérer le grossissement par un stage en pleine terre.

Après fixation au pot a bonsai on place en surface une épaisse couche de sphaigne pour éviter la déshydratation, favoriser le développement racinaire et amortir les chauds rayon du soleil.

Sur la photo pot bleu, un acer buergerianum monté de cette façon avec suppression de troncs pour formé un dos de tortue.
1.JPG

Sur la photo de bonsai en pot brun clair, un acer palmatum a 3 troncs de même fabrication
2602083_a.JPG

Kanojo:
On peut lire parfois qu'il n'est pas recommandé de marcotter les érables car l'anneau d'écorce enlevé est une formidable porte d'entrée pour la verticillose ou d'autres maladies


Faux les érables ne sont pas plus sensible que les autres espèces une marcotte est faite avec un substrat sain et souvent sous un sachet comme cité plus haut.
La verticilliose ne s’attrape pas comme cela il faut qu'une plante contaminée ou un débris de plante soit au contact du sujet.

Vrai dans le sens ou toutes blessures sur toutes espèces est une porte ouverte au maladies et parasites mais demander a la DDE si ils s’en préoccupe le long de nos routes…

kanojo
:J'aimerais revenir sur les marcottes...
Est ce qu'il est possible de réaliser une marcotte sur des zones où il y a de nombreuses cicatrices ( en particulier une base de multi troncs où visiblement on a laissé pousser des troncs pour faire grossir la base puis on les a couper pour ne garder que 3 ou 5 départs )


Oui bien sur.
Le sujet, en photo n’a pas été monté avec des troncs a sacrifier , il doit plutôt s’agir d’un gros tronc qui est mort, sinon on pratique ce genre de chose avec des troncs de faible calibre que l’on supprime tôt de manière a ne pas avoir une très grosse blessure.
On groupe une dizaine de sujets et âpres quelques années on enlève certains en laissant des petites plaies qui se refermeront vite sans être disgracieux.

Modifié par jutoyz, 23 janvier 2009 - 22:21.
Mise en page

Guy Maillot


#28 pascal37

pascal37
  • Membres
  • 10 790 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :France
  • Département :37

Posté 26 janvier 2009 - 08:46

une question relative aux boutures : quelle type d'hormone d'enracinement preconiser pour les acers palmatum, teneur en AIB (acide indol butyrique) ou ANA (l'acide naphtyl acétique) ?


----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une fois les questions traitées nous passerons au thème suivant : les Conditions optimales de cultures
pour l'acer palmatum en bonsaï
(climat, exposition, substrat, pot ...)

Certains points vus plus haut pourront etre developpés ou rappelés
Pour les pots, ne sera traité ici que l'aspect culture (profondeur...) et non esthetique

Nous rappelons aux membres que certaines questions posées depuis le debut du sujet demeurent en attente et reapparaitront au moment ou le theme associé sera abordé..

#29 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 26 janvier 2009 - 21:38

En France, pourquoi trouve t'on facilement des deshojos en bonsai, alors que les arakawas ne courent pas les rues ?
Est ce que les espèces fétiches en France sont les mêmes qu'au Japon par exemple ? (Ou les Jap ont d'autres gouts voire des espèces mieux adaptées à leur climat ?)



Les érables les plus appréciés par les japonais restent les érables palmés le type même acer palmatum puis les variétés seigen, arakawa, et kiyo hime. L’arakawa pour avoir sont caractère (écorce) demande plus de temps de culture que le deshojo.
On trouve beaucoup en Europe de l’acer deshojo car il a été fabriqué en très grande série au Japon mais aussi en Corée pour des prix très très bas pour les importateurs.

J'ai une question sur les greffes et, en particulier, sur les greffes par insertion (dans le but, dans mon cas, de créer une nouvelle branche).
Quand, d'après-vous faut-il les faire pour obtenir un résultat optimal ?



Si greffe de branche du même arbre sur lui même en plein végétation lorsque les feuilles sont totalement ouvertes.
Si greffe depuis des godets sur un sujet différent il faut que votre bonsai porte greffe soit en végétation et vos greffons dormants.


une question relative aux boutures : quelle type d'hormone d'enracinement préconiser pour les acers palmatum, teneur en AIB (acide indol butyrique) ou ANA (l'acide naphtyl acétique) ?

Les hormones végétales ou auxines, sécrétées par les plantes, interviennent dans la formation des racines chez les organes bouturés. Une sécrétion difficile retarde la reprise de nombreuses espèces, provoque une forte mortalité, perturbe la croissance et compromet la valeur économique de la plante. Les substances de bouturage de rhizopon b.v apportent chacun des trois acides organiques naturels sous forme synthétique :
Mode d'action:
Les substances de bouturage de rhizopon b.v aident la bouture à émettre ses racines et a démarrer sa croissance sans épuisement. Elles accélèrent donc sa reprise et favorisent son développement dans la conformation idéale de l'espèce.

Intérêts économiques:
L'accélération de la reprise réduit la mortalité, raccourcit le temps d'occupation de la serre de multiplication et le temps de chauffage intensif. Le développement qualitatif de chaque plante entraîne une plus grande uniformité des lots produits, donc une meilleure valeur vénale. La rotation améliorée des cycles de culture apporte une meilleure rentabilité de la production par abaissement des charges d'immobilisation - serre, l'anticipation de la phase de vente.

Mode d'emploi:
- bouturage à sec en enrobage de la bouture par une poudre à base de talc pour les rhizopon et les chryzos. 100 g de poudre permettent de traiter de 1.000 à 10.000 boutures suivant les espèces.
- trempage en solution liquide à partir de comprimés solubles dans l'eau pour les rhizopon. Chaque comprimé permet de préparer 1 l. de solution à utiliser dans les 24 heures.



j'utilise une composition dosée a 1 % d'AIB
acide beta indole-butyrique ou AIB : rhizopon AA et chryzos


Conditions de culture optimales pour acer

Le climat idéal pour une croissance rapide et harmonieuse va dépendre de votre région , de son ensoleillement, de ses écarts de températures aussi bien en été que en durant les 4 saisons.

Le point le plus important a observer est : abritez vos cultures des vents violents, desséchants en période végétative et glacial en hiver.
La culture sur balcon et terrasse demande une protection vent. Vous trouverez dans le commerce nombre de matériaux brise vents. En l’occurrence des filets qui vont modifier la force du vent seront un accessoire judicieux. Attention aux murs et cours fermées en ville ou le vent tourbillonne et des fois est plus néfaste qu’en plein champ par le manque d’hygrométrie.

Le deuxième point a tenir compte sera la luminosité : en effet tous les érables ne poussent pas systématiquement a l’ombre, et la pleine lumière favorisera les colorations aussi bien printanière qu’automnale sur vos feuillages.
Un support en bois par exemple ou un matériau qui ne s’échauffe pas trop au soleil sera un bon choix.
Il faut proscrire les chapes bétonnées, murets de pierre etc.. Si vous n’avez pas d’autres possibilités surélevez la poterie de son support en la calant avec des liteaux ou en plaçant en dessous un grand carré de moquette qui sera largement trempée par les arrosages.
Rappelez vous que dans les parcs et jardin aussi bien au Japon qu’en France les érables palmés se développent très bien en plein soleil, d’ailleurs nos cultures de plein champ le prouve. IL vous faut bien sur tenir compte de votre région.
Ci joint photo d'un acer shishi gashira de +- 6 m de haut.


ici acer shirasawanum aureum culture de pieds meres en plein soleil.

Miniature(s) jointe(s)

  • DSC00616.JPG
  • SHISHIGASHIRA40.jpg

Guy Maillot


#30 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 27 janvier 2009 - 09:21

Arka:
Bonsoir
Puis je me permettre de vous demander l'age des spécimens d'acer shirasawanum aureum présentés dans le post précédent ?


Sujet de plus de 20 ans


et le géant photographié dans une jardinerie oliver nursery sur new york le 25 mai dernier.

Guy Maillot


#31 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 27 janvier 2009 - 21:47

Ouah, je viens de lire tout le sujet, génial!
Une question (de plus) Je dispose d'un katsura et d'un orange dream, tous les deux achetés en jardinerie. Bien évidemment, ces arbres sont greffés.
Le katsura surtout montre une vigueur exceptionnelle, acheté à un diamètre de 1cm environ, il fait aujourd'hui 3 bons centimètres.
Je souhaiterais le marcotter pour obtenir une jolie ligne de tronc et surtout supprimer le point de greffe qui n'est pas moche (à peine visible si cen'est la différence d'écorce) mais j'ai lu que le porte greffe donnait de la vigueur à l' arbre.
Dans ce cas, dois je pratiquer la marcotte tout de suite ou alors travailler la partie qui m'intéresse comme un futur bonsai (selection de branche........)en profitant de la vigueur pour marcotter plus tard, quand le tronc (tachiagari) aura atteint un diamètre plus important?

A vrai dire, je cherche la solution qui me permettrait de gagner du temps sur l'épaississement du tronc!



Le plus rapide sera le laisser encore sur son porte greffe et le planter en pleine terre en laissant se développer la totalité des branches , quand le Ø de tronc désiré est atteint alors marcottez ce katsura.

Le substrat de culture.

On n’utilise pas le même substrat pour un jeune sujet que pour un arbre mature :
En effet afin de favoriser le développement rapide d’un acer de quelques années on va avoir recours une terre très drainante de grosse granulométrie. La terre akadama a fait ses preuves au Japon comme en Europe depuis des décennies et je crois reste le meilleur sol pour nos acers on pourra y ajouter 10 à 15 % de terre de kanuma afin d’élever son acidité.



La culture de jeunes sujets en pot poreux appelés pot de culture japonais en terre non émaillé de coloris brique donne les meilleurs résultats de grossissement une plante âgée de 2 /3 ans sera d’abord empotée dans un pot de taille 5 a 6 sun (1 sun = +- 3.15 cm) soit +-16/20 cm de diamètre dans de l’akadama pure de grosse granulométrie au fond (5/10 mm) et moyenne pour le reste (3/5 mm). La forte aération racinaire favorisera la croissance rapide du sujet bien sur elle nécessitera aussi de très nombreux arrosages copieux.
Petit a petit au fur et a mesure de son grossissement l’érable passera dans des pots plus grands. Quand il aura atteint la dimension souhaitée soit en diamètre de tronc soit en vigueur de branches alors il sera rempoter en pot émaillé.


Un érable cultivé de cette façon va grandir très vite mais il aura aussi des entre nœuds longs, aussi pour un sujet déjà mature le substrat employé sera plus fin il retiendra plus les eaux d’arrosages et favorisera le développement de ramifications plus fines aux entre nœuds plus courts.

Le rempotage des acer sera traité des demain avec les points suivants :
Période propice / fréquence
Technique de mise en valeur du nébari
Démellage racinaire
Erreurs a éviter
Choix du pot
Mise en pot
Finitions

Miniature(s) jointe(s)

  • KATSURA11_c.jpg

Guy Maillot


#32 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 28 janvier 2009 - 20:19

Merci beaucoup pour cette série de messages très intéressants.
Peut-être pour faire le lien entre la bouture et la culture en bonsai, pour une culture de grossissement en pleine terre, quelle est la gamme des pH acceptables sans problème et peut-être les moyens de remédier à un pH défavorable ?



Les érables palmés sont trop souvent classés strictement avec les plantes de terres de bruyère comme azalées et rhododendrons.
En fait ils sont beaucoup plus tolérants que l’on ne le pense ils se porteront très bien dans un sol de Ph 6.0 a 7.5
ON a pu constater plus d’intensité de couleurs sur des sols a Ph neutre ou dans la fourchette 7 / 7.5

Guy Maillot


#33 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 28 janvier 2009 - 20:37

Période propice au rempotage et fréquence.

Le moment idéal sera à la fin de l’hiver ou début de printemps juste quand les bourgeons vont commencer a pointer du nez.
Selon votre région de mi février a mi mars. Pourquoi cette période : car les blessures inévitables que l’on va faire sur certaines racines vont cicatriser de suite avec le départ de végétation. Alors que des travaux similaire d’automne peuvent engendrer la pourriture de certaines racines abimées et demanderont absolument l’hivernage totalement hors gel.
La fréquence dépendra du stade de culture du sujet , une plante jeune peut être rempotée tous les ans voir les deux ans afin d’améliorer au mieux son nebari et favoriser un développement optimal de ses ramifications.
Un sujet de 10/15 ans sera quand a lui rempoté tous les deux a trois ans, et un sujet mature d’une cinquantaine d’année tous les2 à quatre ans en fonction de sa vigueur.
Rappelons que c’est a l’éleveur d’apprécier la nécessité ou non de rempoter.
Les signes annonceur du besoin de rempotages sont : manque de drainage, racines de surfaces excédentaires, pot cassé soit par la force racinaire soit par un choc bien sur, manque de vigueur/ affaiblissement de l’arbre, nécrose racinaires ou parasites.

Guy Maillot


#34 squall

squall
  • Membres
  • 184 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :haute saone
  • Zone USDA :8a
  • Formation :club bonsaï Vésulien
  • Pays :france
  • Département :70

Posté 28 janvier 2009 - 20:51

Bonsoir,

Tout d'abord merci de nous livrer toute vos connaissances. Je suis débutant et grand fan d'acer palmatum donc le sujet tombe à pic !

J'habite dans l'est et le sol y est calcaire, peut on planter un jeune acer palamtum en pleine terre?

Sinon quelles sont les substrats peu onéreux que l'on peut utiliser en caisse de culture?

Merci

#35 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 28 janvier 2009 - 21:08

Pour imager un peu quelques vues de rempotage sur acer buergerianum en souche.

rempotage_01.jpg

2eme vue

rempotage_02.jpg

3 eme

rempotage_03.jpg

4 eme

rempotage_04.jpg

5

rempotage_05.jpg

6

rempotage_06.jpg

7

rempotage_07.jpg

8

rempotage_08.jpg

9

rempotage_09.jpg

10

rempotage_10.jpg

11

rempotage_11.jpg

12

rempotage_12.jpg

13

rempotage_13.jpg

14

rempotage_14.jpg

15

rempotage_15.jpg

16

rempotage_16.jpg

17

rempotage_17.jpg

18

rempotage_18.jpg


à remettre en ordre merci elles sont toutes numérotées (c'est fait _Petit-arbre !)


automne 2008

rempotage_19.JPG

Modifié par petit-arbre, 29 janvier 2009 - 00:05.

Guy Maillot


#36 petit-arbre

petit-arbre

    ^-^

  • Modérateurs
  • 5 862 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Sarthe
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Ecole de Bonsai Maillot-Murakawa
  • Pays :France
  • Département :72

Posté 29 janvier 2009 - 09:54

Bonjour,

Je rebondis sur la relation entre la coloration automnale et le ph du sol.

est-ce que le fait d'ajouter de la kanuma à l'akadama pour le substrat d'un palmatum aide ou freine la coloration automnale ?
merci de votre réponse et de votre participation à ce sujet

;)

#37 DM77

DM77
  • Membres
  • 662 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :St Thibault des vignes (77)
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :77

Posté 29 janvier 2009 - 11:37

bonjour

si la reponse est positive au sujet de l'ajout de la kanuma et de la coloration automnale qu'elle est le pourcentage qu'il faut incorporer à l'akadama ?

merci pour ce superbe post que je suis avec grand interet
Président de l'EEBF
site de l'EEBF www.eebf.fr
Club ouverture bonsai à Thorigny-sur-Marne (77)

#38 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 02 février 2009 - 21:28

Une question encore, comment peut on atténuer le défaut d'un vilain point de greffe?

Laisser poussser et tailler dans le vif plus tard?

Il faut retaille le point de greffe en avril mai avec un couteau de greffage, puis mastiquer au "cut pasta".


pourquoi y a t il peu de forêts d'érables et est il possible de mélanger les différentes espèces d'érables dans une plantation de groupe ?

merci pour ce sujet.

On trouve beaucoup de forêt d'érable palmés car facile a creer nous vnedons des centaines de jeunes plant chaque année à notre clientèle dans ce but. aussi bien en palmatum que buergrianum ou campestris.
Il est tout a fait possible de panacher les variétés d'érables.


OUTILS
Voici les principaux outils qui vous faciliteront la tache : la serpette, la griffe 1 dent, les baguettes, et la griffe spatule.

griffe
43.JPG

serpette
44.jpg

baguette
45.JPG

griffe de démêlage
46.jpg




TECHNIQUE:
Tout d'abord laisser égoutter le bonsaï quelques jours, la terre trempée est en effet collante et on ne peut pas faire du bon travail. Alors que un substrat relativement sec sera beaucoup plus facile a travailler.

Sortir l'arbre de son pot en coupant les fils de fixations, couper au couteau ou avec une serpette le bord intérieur de la poterie pour pouvoir sortir facilement le sujet.

Une fois le sujet dépoté je vous conseille de le placer sur un pot de culture retourné de manière a ce que la terre puisse tomber facilement sur la table en dégageant les racines.


voici un sujet calé sur deux pots de culture

perch__sur_pdf.JPG



Nous arrivons a la deuxième étape découper une tranche de racines sur le bord extérieur de la motte +- 1 a 2 cm selon grandeur de motte, puis idem sur le dessous de la motte.
Pensez bien a retirer les fils d'arrimage et grilles de drainages pour préserver le fil de vos outils tranchants.

rempotage_01.jpg

rempotage_02.jpg



petit rappel :
Le rempotage est l'étape cruciale de la culture du Bonsaï. Il permet de connaître l'état racinaire de la plante, de diagnostiquer et palier aux éventuels défauts de cultures antérieures. Mais c'est aussi le moment favorable pour l'amélioration du nébari qui est une partie essentielle de l'esthétique générale de l'arbre.
Étape trop souvent hélas négligée par la plupart des amateurs et nombre de professionnels qui estiment inutile et surtout fastidieux cette étape. Au Japon les Maîtres savent parfaitement qu'il faut toujours lui accorder le temps nécessaire.


Entre la photo 6 et la photo 7, il y a eu un nettoyage au jet d'eau ? est ce qu'il faut prendre des precautions particulières ?

En effet lors du travail racinaire ce sujet avait encore de la terre de jardin argileuse, aussi j'en ai profiter pour laver les racines et dégager cette terre collante.
Il faut rincer au jet en prenant soin de ne pas blesser, casser les radicelles.
Il n'est absolument pas nécessaire de laver systématiquement les racines lors d'un rempotage. Cette opération est justifier si pourritures racinaires , vielle terre d ejardin , nombreux vers gris a vous de juger.


Bonsaika58:
bonjour,
je voudrais ameliorer le nebari de cet erable,a votre avis,est ce que je dois:
marcotter comme dans l'avant dernier EB juste au dessus du depart de racines?
greffer des jeunes plants?
faire des marcottes le long des grosses racines?....

Le marcottage aérien vous fera le plus beau nébari, mais il est tout a fait possible si vous suivez les conseils des prochains jours de l'éviter ;
La première chose serait un bon rempotage dans de la terre akadama votre terre a l'air collante ?
Ensuite travaillez les racines , puis si besoin faire quelques greffes.

Guy Maillot


#39 bonsaika58

bonsaika58
  • Membres
  • 1 013 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :marais poitevin
  • Zone USDA :0
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :france
  • Département :85

Posté 03 février 2009 - 18:00

Le marcottage aérien vous fera le plus beau nébari, mais il est tout a fait possible si vous suivez les conseils des prochains jours de l'éviter ;
La première chose serait un bon rempotage dans de la terre akadama votre terre a l'air collante ?
Ensuite travaillez les racines , puis si besoin faire quelques greffes.


la photo de l'arbre date du printemps 2007 date d'achat,il a été rempoté en 2008 dans de la zeolite et tout l'ancien substrat a été nettoyé au jet d'eau et les racines taillées.

donc,selon vous,je peux marcotter cet arbre au niveau du trait rouge ce printemps?la base fait environ 12cm au niveau du trait...

merci

Image(s) jointe(s)

  • post_178_1233560745_thumb_1_.jpg

"Ce n'est pas en contemplant la lumière que l'on devient lumineux, mais en portant son regard sur sa propre obscurité, ce qui est beaucoup plus impopulaire parce que beaucoup plus difficile"

Carl Gustave Jung

 

"Fort triste est de constater que des gens soient incapables de voir plus loin que ce que leurs yeux leur disent "

réplique du mutant Diablo, tirée du film X-Men 2

 

​La différence est une richesse qui n’apparaît qu'aux esprits clairs...


#40 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 messages

Posté 03 février 2009 - 21:15

Bonjours Guy, une petite question de débutant (et grand fan d'acer!!!!) concernant la culture des érables, j'en est quelques uns en cultures donc assez jeunes et encores petits; lors du rempotage quelle est la proportion de racines à garder (ou à couper). Je suis toujours impressionné par la coupe des racines comme dans l'exemple que l'on retrouve dans un EB si je me trompe pas...????

Merci d'avance pour votre réponse et merci aussi de nous aider à avancer, et à apprendre!!!!

Bye Pierre.

Normalement on coupe plus ou moins 1/3 des racines ont pet sans soucis aller jusqu'à moitié a conditions de garder tous le tour de la motte suffisamment et régulièrement de racines fines qui vont permettre a l arbre de vivre des le printemps.
On peut aller dans des cas exceptionnel plutôt réservés aux professionnels a rabattre et raboter le dessous du tronc pour placer en pot très plat alors la on va conserver que 1/3 du chevelu
voir photo ci dessous. de cas exceptionnel
45.jpg


2eme vue
46.jpg


Bonjour Mr Maillot, excellente initiative ce post!

Je souhaitais revenir sur le ph du sol et les palmatum. N'y a-t-il pas de palmatum qui résistent mieux aux sols alcalins? ou d'une autre manière quels cultivars nécessitent un ph acide?

Merci et bonne continuation

A ma connaissance les érables palmés d'origine japonaise préfèrent les sols légèrement acides, les érables plus communs chez nous en Europe pourront s'adapter a des sols neutres voir légèrement alcalins comme les acer platanoides ou pseudoplatanus et campestris et montpesulanum

voici quelques vues d'un rempotage érable de burger pratiqué en cours avec Me Murakawa
vu avant et apres et pendant bien sur !

rempotagemaillot_02.jpg

rempotagemaillot_01.jpg

rempotagemaillot_03.jpg

rempotagemaillot_04.jpg

rempotagemaillot_05.jpg

rempotagemaillot_06.jpg

rempotagemaillot_07.jpg

rempotagemaillot_08.jpg

rempotagemaillot_09.jpg

rempotagemaillot_10.jpg

rempotagemaillot_11.jpg

rempotagemaillot_12.jpg

rempotagemaillot_13.jpg

rempotagemaillot_14.jpg

rempotagemaillot_15.jpg

rempotagemaillot_16.jpg

rempotagemaillot_17.jpg

rempotagemaillot_18.jpg

rempotagemaillot_19.jpg

rempotagemaillot_20.jpg

rempotagemaillot_21.jpg

rempotagemaillot_22.jpg


Aprés toutes ses photos on va pouvoir expliquer en détail le rempotage mais maintenant c'est a vous de bosser il me faut des questions ?

Modifié par Khazaar, 05 février 2009 - 09:59.

Guy Maillot



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)