Jump to content


Photo

Les Erables Palmatum


  • This topic is locked This topic is locked
198 replies to this topic

#1 pascal37

pascal37
  • Membres
  • 10,790 posts
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :France
  • Département :37

Posted 09 January 2009 - 08:46

Pour cette première, Parlons-Bonsaï a fait appel au specialiste des erables japonais : Guy Maillot
http://www.maillot-bonsai.com
http://www.maillot-erable.com

Professionnel, mais avant tout passionné,Guy est devenu, avec plus de vingt ans d'experiences, l'interlocuteur privilégié en matière d'erables...sa renommée lui a valu une collaboration à la redaction de l'ouvrage de référence "Book for Maples".
guy_maillot.jpg

Pour la joie de tous et pour PB, il va se prêter gracieusement au jeu des questions-réponses sur le thème des Palmatums en bonsaï.

Laissons donc Guy nous présenter les erables qu'il connait si bien !.....


gmpalmatum.JPG

(Merci aux membres de ne pas intervenir pour le moment)

#2 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 13 January 2009 - 21:20

Sur ces pages nous aborderons essentiellement les espèces japonaises et plus particulièrement celles largement cultivées pour la formation de bonsaï. Au fil des vingt dernières années j'ai eu la chance de pouvoir réunir de nombreuses espèces et variétés d 'érables . A ce jour près de 1250 .
Depuis toujours lors de mes premières visites de pépinières et de jardins japonais j'ai été fasciné par la beauté de ce genre botanique, la facilité de culture, la beauté des feuillages et leur adaptation a l a culture en pot.
Le genre acer se trouve en quantité dans nombreux pays d'Asie au Japon en Chine mais aussi en Corée, sur Taiwan et nous le retrouverons également sur d'autres continents. Une feuille fossilisée d'érable palmé de 9 millions d'années a été retrouvée et ne présente que très peu de différence par rapport au palmatum cultivés de nos jours.

389mur10.jpg



acer palmatum variété tsuma gaki en coloration printanière
tsuma_gaki_2.jpg

Descriptifs du genre acer espèce palmatum.
Le tronc présente une écorce verte lors de son jeune âge qui devient grise veinée en vieillissant, certaines variétés présentes des écorces très décoratives on peut citer :
Arakawa érable a écorce liégeuse
Sango kaki érable au bois rouge orangé en hiver sur ses jeunes rameaux.
Bi ho au bois jaune orangé.
Et certains bois panachés tels celui des : asahi zuru, orido nishiki etc..
Mais aussi la beauté des marbrures sur les écorces de l'espèce type.


[Détail de l'écorce acer palmatum arakawa
arakawa.jpg

bois de la variété bi hoo
bi_hoo5.jpg

bois de la variété sango kaki
sango_kaki11.jpg

Détail bois et feuilles de la variété ginga
ginga12.jpg
GINGA11_2.jpg

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:22.
Mise en page

Guy Maillot


#3 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 14 January 2009 - 21:47

Floraison , fructification.
Ce n ‘est pas le caractère principalement recherché en bonsaï mais il est toujours agréable et surprenant de voir fleurs et fruits, ces quelques graines qui laissent toujours espérer de futurs semis.
Graines de palmatum petites et grosses.


Floraison sur acer seigen.
DSC03176W.jpg

Grosses graines
acer_palma_graines_3.jpg atropurpurea_2_w.jpg

fleurs seigen
DSC03177.jpg

Fruits sur acer shirasawanum aureum.
AUREUM24.jpg


Fruits sur acer shirasawanum aureum.
AUREUM_SHIRASAWANUM37.jpg

Semis d'atropurpureum.
ATROPURPUREUM332.jpg ATROPURPUREUM33.jpg


Si on regarde le feuillage on s'aperçoit que le choix est très vaste.

beni chidori
beni_chidori28.jpg

katsura
KATSURA12_c.jpg

seigen rose vif
seigen1_copie.jpg

murasaki kiyo hime
murasaki_kiyohine.jpg

Le plus connu deshojo feuillage de printemps rouge vermillon très lumineux, devenant vert violacé en été et rouge orangé en automne. Variété souvent utilisée pour la formation de bonsaï.
DESHOJO23.jpg

Exemple d'un sujet de +-15 cm de haut.
deshojow_2.jpg

Deshojo avant et après rempotage en mars 2008.
2602086a.jpg

rempoté !
3103086a.jpg

avant enpot bleu après en pot non émaillé maître Xu de Yixing Chine.

Rappelons de suite que le plus largement utilisé au Japon est l’espèce type : acer palmatum qui reste un des plus beaux en teintes automnales.
DSC07268.jpg

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:22.
Mise en page

Guy Maillot


#4 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 15 January 2009 - 21:42

Voici le bonsaï du début de cet article érable palmé celui porté par deux personnes.
Après défoliation le 6 juillet 2008 et +- 1 mois après le 18 aout 2008
DSC08711.JPG DSC06150.JPG


il a un feuillage tout neuf.


Apprécié aussi par la beauté de son feuillage de printemps la variété seigen
DSC00751.jpg

Obtenue par les pépiniériste d’Omiya il y a une vingtaine d’année une variété encore un peu méconnue beni chidori feuilles plus petites que seigen d’un beau rose a croissance rapide.
Ne surtout pas la confondre avec beni shidare qui lui est un dissectum a feuilles pourpres.


Beni chidori grand sujet
DSC00952.jpg

Un de mes préférés l’érable a écorce de liège acer arakawa.
DSC00013_2.jpg

Sans ses feuilles.
DSC04002.JPG

N’oublions pas l’érable pour débuter qui forme facilement une couronne gracieuse la variété kiyo hime

Beau aussi en automne.
0211074b.jpg

ic défeuillé pour être taillé et rempoteé en plein été 2008 fin juillet.
2507084_B.jpg

Mikawa yatsubusa, sango kaki, asahi zuru, katsura, kashima et quelques autres que nous aborderons aux fil des lignes.

Après ces quelques photos de présentation du genre acer on va pouvoir aller plus dans le vif du sujet en abordant prochainement :
Rempotage
Choix du contenant
Taille de structure
Défoliation
Multiplication (marcottage, greffage)
Parasites et maladies.
Techniques particulières trucs et astuces.
Et bien sur des réponses aux questions que vous vous posez !

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:23.
Mise en page

Guy Maillot


#5 pascal37

pascal37
  • Membres
  • 10,790 posts
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :France
  • Département :37

Posted 16 January 2009 - 13:53

Après, cette excellente présentation, nous pouvons passer aux questions des membres de PB.

Vos questions doivent être en rapport avec l'intro pour le moment : concernant les palmatums, les espèces, leur adaptation géographique....le végétal intrinsequement ! En laissant de coté tout ce qui concerne les techniques bonsai, les méthodes d'obtentions,de culture...etc que nous verrons plus tard.

Nous centraliserons et validerons ici toutes les questions des membres au fur et à mesure de leurs posts (qui seront mis en invisible au fur et à mesure) de manière à ce que Guy Maillot puisse y trouver au final une liste afin d'y répondre. Vous pouvez donc poser vos questions après ce post comme dans n'importe quel sujet de PB.

Il en sera fait de même après chaque thème abordé.

Pour clôturer ce premier jeu de questions , nous fixerons dimanche soir comme limite pour poser vos questions...Guy pourra intervenir dès qu'il le souhaitera.



-------------------------------------------------------------------------------------------
QUESTIONS A GUY MAILLOT RELATIVES A L'ESPECE


Pascal37 :
Comment se fait il qu'il existe autant d'espèces ? les variétés sont elles bien fixées génétiquement ou au contraire peuvent elles s'hybrider entre elles ? en d'autre termes..peut on créer soi meme une nouvelle variété ou cultivar ?

A variété identique peut on avoir des plants avec des feuilles naturellement plus petites que d'autres ?

Peut on avoir des disparités de coloration du feuillage au niveau de certaines branches par rapport au reste de l'arbre (hors greffe ou probleme sanitaire) ?..d'ou cela proviendrait il ?

Thumberg:
Quelles variétés s'accommodent le mieux dans le sud de la France ?

Imadjinn :
J'aurai voulu avoir des enseignements bien sûr par rapport à la température dans le Sud de la France mais surtout par rapport au Mistral!! Faut-il le protéger?? Y-a-t-il un risque de déssechement des feuilles??

Ode:
Quelle variété résiste aux embruns bretons? Je suis en bordure de mer
Le vent et les embruns sont redoutables pour moi.

Octo:
Au vu du nombre de variétés, comment s'y retrouver !!!
J'ai acheté un petit Acer palmatum en jardinerie courant décembre et en fait je ne sais pas son cultivar... Comment faire ?

Bebast:
concernant la culture en pleine terre des érables (arbres de jardin), toutes les variétés ont-elles les memes exigences au niveau du sol (et du pH notamment)? ; il m'est arrivé de voir des branches séchées sur des érables de jardin soit disant à cause d'un sol inapproprié... quelles sont donc les conditions requises ?

Jules69:
Existe t'il des différences notable au niveau de la difficulté de culture des palmatums?
Quelle espèce conseiller aux débutants? Lesquelles seraient plus destinées à des amateurs confirmés?

Pentaphylla:
Je dispose actuellement d'un acer palmatum sous le nom de cultivar de "Little Pincess".
Je remarque que le tronc reste vert même après de nombreuses années, aura t'il un jour un tronc convenable?
Quel est selon vous le cultivar qui à la plus forte croissance de tronc? C’est à dire avec laquelle on obtient le plus rapidement un tronc convenable?

T.rex:
Un érable est-il plus fragile qu'une autre essence?
Une idée reçue. L'érable est-il un arbre de mi-ombre qui supporte très bien le plein soleil?
Les différents cultivars ont-ils la même robustesse?
Sinon, quel est le cultivar le plus robuste et le plus fragile?

Quatrefi:
Bon ben voilà, existe t'il des variétés qui font naturellement de plus petites feuilles?

nelchades:
On dit souvent que pendant les deux mois d'été il faut mettre les palmatums a mi ombre.
Dans la réponse à Imadjinn vous précisez qu'il faut maintenir un fort taux d'hydrométrie pour éviter que le feuillage "crame".
Peut -on laisser les palmatums durant l'été en plein soleil si on les brumisent régulièrement faute de pouvoir vraiment les protéger??????

#6 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 16 January 2009 - 21:08

Pentaphylla:
Je dispose actuellement d'un acer palmatum sous le nom de cultivar de "Little Pincess".
Je remarque que le tronc reste vert même après de nombreuses années, aura t'il un jour un tronc convenable?
Quel est selon vous le cultivar qui à la plus forte croissance de tronc? C’est à dire avec laquelle on obtient le plus rapidement un tronc convenable?


Oui bien sur, avec un peu de patience bien sur il faut que votre arbre soit mature en général quand l'écorce commence a perdre son aspect vert et qu’ apparait le bois gris signe de maturité de l’arbre.
Attention les fleurs sont assez petites dissimulées dans le feuillage souvent et nombres d’amateurs ne les aperçoivent pas et sont très surpris de voir des graines ensuite .

Jules69:
Existe t'il des différences notable au niveau de la difficulté de culture des palmatums?
Quelle espèce conseiller aux débutants? Lesquelles seraient plus destinées à des amateurs confirmés?


L’espèce type est la plus facile de culture, croissance rapide, faciliter a faire des entre nœuds court, peu sensible a l’oïdium par rapport a nombre de variétés.
Précisions :
genre : acer
espèce palmatum, buergerianum, amoenum , japonicum, matsumurae
variétés : énormément dans chaque espèce.
Exemple : acer buergerianum variété miyasama (très belle coloration d’automne et fait facilement des graines…


Variété facile de culture : deshojo, kiyohime, katsura

variétés réservées à des amateurs confirmées :
en règle générale celles avec peu de chlorophylle, donc plus sensible a des brûlures solaires, et surtout plus difficile a remettre sur pied lors d'un oubli d'arrosage par exemple. Variétés avec des panachures de blanc de jaune notament.

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:23.
Mise en page

Guy Maillot


#7 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 16 January 2009 - 21:46

Octo:
Au vu du nombre de variétés, comment s'y retrouver !!!
J'ai acheté un petit Acer palmatum en jardinerie courant décembre et en fait je ne sais pas son cultivar... Comment faire ?


Il existe des ouvrages ou des sites qui vous permettent une identification, dans le commerce le nombre de variété n’excède rarement plus de 30 a 50.
Le plus simple demander au vendeur qui devrait être capable d’identifier les plantes qu’il commercialise.

Sinon bien sur passez nous une photo de son feuillage et de la plante en entier , détail de bourgeon, feuilles, bois, etc et on tachera de vous aider.

Quatrefi:
Bon ben voilà, existe t'il des variétés qui font naturellement de plus petites feuilles?


Oui bien sur citons : kiyo hime, kamagata, koto hime, goshiki koto hime, little princess, kashima, murasaki kiyo hime, hime shojo etc..

Pentaphylla:
Je dispose actuellement d'un acer palmatum sous le nom de cultivar de "Little Pincess".
Je remarque que le tronc reste vert même après de nombreuses années, aura t'il un jour un tronc convenable?
Quel est selon vous le cultivar qui à la plus forte croissance de tronc? C’est à dire avec laquelle on obtient le plus rapidement un tronc convenable?


Même little princess prend une belle écorce mais il faut minimum 10 a 12 ans pour que l’aspect vert de l’écorce passe au gris marbré.

Imadjinn :
J'aurai voulu avoir des enseignements bien sûr par rapport à la température dans le Sud de la France mais surtout par rapport au Mistral!! Faut-il le protéger?? Y-a-t-il un risque de déssechement des feuilles??


Les érables supportent les températures jusqu'à 40 ° voire 45 °ces températures sont courantes dans nos serres en été sans aucunes brûlures du feuillage mais cela vient du fait de la forte hygrométrie ambiante.
La même température avec une faible hygrométrie serait désastreux.
IL est indispensable de protéger vos cultures par des filets brises vents, et si possible de maintenir une hygrométrie élevée lors des journées très chaudes.

Pascal37 :
Comment se fait il qu'il existe autant d'espèces ? les variétés sont elles bien fixées génétiquement ou au contraire peuvent elles s'hybrider entre elles ? en d'autre termes..peut on créer soi meme une nouvelle variété ou cultivar ?

A variété identique peut on avoir des plants avec des feuilles naturellement plus petites que d'autres ?

Peut on avoir des disparités de coloration du feuillage au niveau de certaines branches par rapport au reste de l'arbre (hors greffe ou probleme sanitaire) ?..d'ou cela proviendrait il ?


Le genre acer est composé de très nombreuses espèces 124, et 95 sous espèces et environ 2000 variétés.
Certaines variétés sont stables car fruit de nombreuses années de recherches d’autres hélas ont tendance a revenir au type.
Oui bien sur les érables peuvent s’hybrider c’est comme cela qu’est né entre autre
Vous pouvez hybrider des fleurs d’érables et en semant leurs graines obtenir des hybrides.
Concernant les disparités de couleurs sur un deshojo toutes les feuilles sont du même rouge , sur les variétés panachées ont peut avoir des branches panachées et d’autres non.
A variété identique normalement les feuilles dans des conditions de cultures similaires (engrais, luminosité arrosages) on doit avoir des feuilles de taille identique.


hana matoi issu d'un semis de graines de toyama nishiki
hana_matoi_1_c_2.jpg

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:25.
Mise en page

Guy Maillot


#8 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 16 January 2009 - 22:18

Thumberg:
Quelles variétés s'accommodent le mieux dans le sud de la France ?


Les variétés a feuillage vert , brun pourpre, éviter les roses, jaunes, orange clair.

T.rex:
Un érable est-il plus fragile qu'une autre essence?
Une idée reçue. L'érable est-il un arbre de mi-ombre qui supporte très bien le plein soleil?
Les différents cultivars ont-ils la même robustesse?
Sinon, quel est le cultivar le plus robuste et le plus fragile?


Un acer n’est pas plus fragile q’une autre espèce.
L’érable aime la mi ombre mais supporte le plein soleil a conditions d’éviter le vent fort et de lui apporter une hygrométrie suffisante.
Vous pouvez avoir une terre trempée et malgré tout des feuilles qui brûles cela vient du fait que les racines ne pompent pas assez vite l’eau pour la livrer aux feuilles donc déséquilibre et brûlure du feuillage souvent a cause du vent.
On constate ce problème sur des arbres exposés au plein soleil trop tôt après rempotages l’acer n’a pas eu le temps de faire suffisamment de racines vigoureuses .
Le plus robuste : shishi gashira, arakawa
Le plus délicat en palmatum : izu no odoriko
En buergerianum nusatori yama

nelchades:
On dit souvent que pendant les deux mois d'été il faut mettre les palmatums a mi ombre.
Dans la réponse à Imadjinn vous précisez qu'il faut maintenir un fort taux d'hydrométrie pour éviter que le feuillage "crame".
Peut -on laisser les palmatums durant l'été en plein soleil si on les brumisent régulièrement faute de pouvoir vraiment les protéger??????


Tout dépend de votre région vous savez que l’on pas le même soleil a Paris qu’a Marseille enfin si le même mais pas la même intensité ni le même nombre d’heures par an.
Je pense que dans le midi sur balcon il vaut mieux jouer la sécurité a moins de pouvoir arroser, brumiser plusieurs fois par jour.
Sinon les placer sagement a mi- ombre durant les mois très chaud.
Jusqu'à Valence ont peut cultiver les érables en été au plein soleil a condition de tenir compte du vent et de l’ambiance : sur pelouse, sur balcon , sur un mur, sur une terrasses les conditions seront tout a fait différentes. A Relevant (01) tous les érables en bonsaï sont au plein soleil en été aussi et ce depuis 20 ans comme au Japon mais on surveille en été de très près.


ici feuillage clair de shirasawanum autumn moon cultivé au plein soleil

AUTUMN_MOON302.jpg

Bebast:
concernant la culture en pleine terre des érables (arbres de jardin), toutes les variétés ont-elles les memes exigences au niveau du sol (et du pH notamment)? ; il m'est arrivé de voir des branches séchées sur des érables de jardin soit disant à cause d'un sol inapproprié... quelles sont donc les conditions requises ?


Un sol drainant aéré si possible avec de l’humus serait l’idéal cependant :
Quand j’ai commencé les acer il y a 20 ans des très grands noms de la profession m’on dit :
Mr Maillot il est impossible de cultiver des érables dans vos terres argileuses de la Dombes, ils aiment pas les sols lourds, l’humidité au collet est néfaste, il vous faut changer le sol sa structure et son Ph.
Et puis dégoutté de voir un de mes rêves tomber a l’eau j’en ai parlé a un pépiniériste de ma région Christian Bessard De Polliat 01310 (il est devenu mon encyclopédie vivante du jardinage d’ailleurs) il m’a dit faut pas les écouter ceux la, plantez dans dans vos pres et pi vous verrez ben ca pousse très bien dans nos sols.

20 ans plus tard on est première collection française agrées CCVS première collection européenne et deuxième collection mondiale d ‘acer et en y réfléchissant la plus grande pépinière française Daniel Soupe 450 Ha des centaines de milliers d’arbres est a 800 m a vol d’oiseau. Et lui aussi il cultive sur des sols argileux.
Un bon trou de plantation ,un bon drainage, un bon tuteur, des fertilisations une fois a deux par an des plaies cicatrisées et pas de coups de tondeuses au collet ni de lapins avec dans le trou de la terre de jardin 1/3 du terreau horticole 1/3 et de l’écorce de pin incorporé a ce mélange vous apportera pleine satisfaction dans nombre de région de France mis a part les sols connus calcaires.

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:25.
Mise en page

Guy Maillot


#9 jutoyz

jutoyz
  • Membres
  • 409 posts
  • Sexe :Homme
  • Ville :La Bruffière - Vendée
  • Zone USDA :8b
  • Formation :ABS / Ateliers l'arbre et le geste
  • Pays :france
  • Département :85

Posted 16 January 2009 - 23:57

Vous pouvez continuer à poser vos questions concernant la biologie générale des acer palmatums jusqu'à dimanche.
Guy Maillot y répondra au gré de ses visites sur le forum. :newsm_12:

gmc:
On a beaucoup évoqué la résistance de l'acer au soleil et au vent.
Mais, saison actuelle oblige, qu'en est-il de sa résistance aux rigueurs de l'hiver ?!
Y a t-il des cultivars plus résistants que d'autres ?!
Et jusqu'à quelle t° ?

quatrefi:
pourriez vous nous donner le nom de variétés ayant les feuilles jaunes vif (ou approchant) en automne?

DOM:
J'ai deux arakawa, l'un fait des petites feuilles et des petits entre-noeuds et l'autre, c'est tout le contraire. Existe t'il plusieurs variétés d'arakawa ?

#10 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 17 January 2009 - 13:35

Vous avez ici une plantation originaire de chine d'érables atropurpureum terre d'origine ces arbres ont souffert de la soif peut être aussi du a des vents chauds qui ont accentués le problème.
solution : rempotage en terre adaptée voir pot un peut plus grand et surveiller de près es arrosages et protéger des vents forts.

Guy Maillot


#11 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 17 January 2009 - 14:15

quatrefi:
pourriez vous nous donner le nom de variétés ayant les feuilles jaunes vif (ou approchant) en automne?



les plus jaunes sont : ukon, aoyagi, bi hoo, kawahara no midori et ces variétés ont des feuilles de taille raisonnable pour faire du bonsaï.
Photo de kawahara no midori
KAWAHARA_NO_MIDORI_2.jpg




DOM:
J'ai deux arakawa, l'un fait des petites feuilles et des petits entre-noeuds et l'autre, c'est tout le contraire. Existe t'il plusieurs variétés d'arakawa ?




Il existe deux variétés d arakawa arakawa et arakawa ukon
Arakawa ukon a une écorce liégeuse pas très belle on la dirait plutôt maladive.
Attention il y a aussi des simlaires a arakawa et c est la je pense la nuance a vos feuillages et entre nœuds souvent facilement vendu sous le nom d « arakawa « mais d origine ils peuvent se nommer :
Nihiki gawa
Pine bark maple
Rough bark
Issai nishiki kawazu
Vous pouvez aussi avoir des sujets issu de semis avecs des écorces différentes du type.
Je vais essayer de vous trouver les photos de toutes ces écorces en voici une issai nishiki kawazu
issai_nishiki_kawazu1_2.jpg
L’arakawa type est déjà en photo plus haut.

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:26.
Mise en page

Guy Maillot


#12 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 18 January 2009 - 14:44

ci dessous photo de l'écorce de arakawa ukon
arakawa_ukon1.jpg

ici photo écorce de pine bark maple
pine_bark5.jpg

ici photo écorce de nishiki gawa
nishiki_gawa1.jpg

ici photo écorce de kogane sakae
kogane_sakae2.jpg

concernant les différence de vigueur entre deux arakawa en bonsai il faut voir si les deux sujets sont issus de bouture ou de greffage ? et bien sur les mêmes conditions de culture taille rempotage , fertilisation exposition.
Ici photo d'un sujet troncs multiple créé il ya +- 10 ans avec des boutures d'arakawa.
DSC07479.JPG

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:26.

Guy Maillot


#13 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 18 January 2009 - 19:34

gmc:
On a beaucoup évoqué la résistance de l'acer au soleil et au vent.
Mais, saison actuelle oblige, qu'en est-il de sa résistance aux rigueurs de l'hiver ?!
Y a t-il des cultivars plus résistants que d'autres ?!
Et jusqu'à quelle t° ?


Les acers en pleine terre résistent jusqu'à des températures de moins 15 voire moins 20 degrés.
En pot c’est tout a fait différent la partie aérienne ne craint pas le froid -10 voire -15 ne devrait pas poser de problèmes, nous avons des pot de 500 l en plastique dans les quels sont élevés des gros sujets et sont constamment dehors sans problèmes. Eventuellement des rameaux pas suffisamment lignifiés (pousses de l’automne) vont geler.
Les sujets en pots bonsaï seront bien plus sensible coté racinaire des températures minima de moins 5 degrés sont déjà le maximum pour ne pas endommager les racines. Si vous allez plus bas l’arbre ne va pas mourir mais les racines gelées vont pourrir et il devra refaire au printemps un pain racinaire neuf ce qui va beaucoup le fatiguer et a la moindre erreur d’arrosage par exemple vous verrez dépérir votre acer sans rien pouvoir y faire

Donc précautions abritez des vents forts , rentrez les sujets dans un abris de jardin ou enterrez suffisamment les pots avec des protections adaptées au climat selon votre région.

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:26.

Guy Maillot


#14 pascal37

pascal37
  • Membres
  • 10,790 posts
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :France
  • Département :37

Posted 19 January 2009 - 07:43

...si il y a eu réponse à toute question, nous pouvons passer au thème suivant : les méthodes d'obtention

Cyrille60:
bonjour Guy et encore merci de nous faire partager votre expérience sur cette espèce magnifique.
Ma question : est ce que les amateurs que nous sommes puvent espérer voir fleurir et avoir des graines de leurs palmatums?

gary187:
bonjour ,
Quelle sont les conditions a remplir pour obtenir une floraison sur un palmatum ?
car j'ai des palmatum depuis plusieurs années mais je n'ai jamais vu la moindre petite fleur ?
Les arbres issus des graines d'un cultivar X que l'on autopollenise auront t'ils les meme specificitées genetique que le cultivar X ?

explorer:
Bonjour Mr Maillot
pour ce qui est de la reproduction de cultivars ( pour en fait supprimer un point de greffe disgracieux en vue le formation d'un bonsai ) , j'ai cru comprendre que cela était tres dur par simple bouturage pour certains , maintenant le marcottage en dessus du point de greffe donne t'il de meilleurs résultats ?
Dans l'attente de vous lire , encore merci pour le temps passé a nous faire partager votre passion .

quatrefi:
Merci pour cet excellent article monsieur Maillot, quelle chance nous avons d'avoir un tel spécialiste en France!
J'allais justement vous commander quelques petits plants et je me voici bien aiguillé dans mes choix!
Une nouvelle question, j'ai marcoté un érable greffé au dessus de la greffe, j'ai donc changé ses caractéristiques, qu'ais-je perdu?
Autre question, comment constitue t'on une nouvelle variété ?
En greffant une branche d'une variété sur une autre et en prélevant des graines de cette branche ultèrieurement????
Enfin, vendez vous des variétés issues de semis (non greffées) et dans ce cas pourquoi?

#15 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 19 January 2009 - 21:01

cyrille60:
bonjour Guy et encore merci de nous faire partager votre expérience sur cette espèce magnifique.
Ma question : est ce que les amateurs que nous sommes puvent espérer voir fleurir et avoir des graines de leurs palmatums?


Oui bien sur il faut que la plante soit mature 10 a 15 ans +-

explorer:

Pour ce qui est de la reproduction de cultivars ( pour en fait supprimer un point de greffe disgracieux en vue le formation d'un bonsai ) , j'ai cru comprendre que cela était très dur par simple bouturage pour certains , maintenant le marcottage en dessus du point de greffe donne t'il de meilleurs résultats ?


Attention le greffage n’est pas une tare pourquoi sinon greffe t on les rosiers les fruitiers ?
La greffe permet l’obtention d’un sujet plus vigoureux que sur ses propres racines car certaines variétés ne poussent pas ou dépérissent si elle ne sont pas greffées.
Ainsi les boutures pour certaines variétés sont soit impossible soit donne pas des plants vigoureux.
Sur une plante suffisamment développée issu de greffage on peut pratiquer une marcotte aérienne afin de supprimer certains points de greffe inesthétiques.

On peut rapidement obtenir de très beaux sujets en faisant du marcottage aérien, notamment pour faire des bonsaï shohin. Techniques favorisant la formation d'un beau nébari:


Pour cela, il faut tout simplement planter en pleine terre soit votre bouture soit votre plante greffée.

La laisser grossir quelques années et lorsqu'elle aura un tronc de diamètre suffisant, vous pourrez alors effectuer des marcottes aériennes.
Ce travail est à effectuer au mois d'avril mai, lorsque la plante est en pleine végétation.
L'opération consiste à enlever une bande d'écorce (décortication annulaire) autour du tronc, à l'endroit oū l'on désire faire naître des racines.
Ensuite, appliquer de la tourbe humide et la maintenir avec un plastique attaché en haut et en bas de manière à former une poche.
Faire attention que la tourbe ne se déshydrate pas trop, pour cela, de temps en temps, injecter de l'eau à travers le plastique à l'aide d'une seringue.
Au bout de quelques mois, des racines apparaîtront au niveau de la décortication.

SEVRAGE


Le sevrage de la marcotte aura lieu soit à l'automne si vous apercevez suffisamment de racines dans le sachet en plastique par transparence, soit au printemps suivant, en assurant une protection hivernale de la marcotte pour éviter le gel des radicelles. Il faut couper au sécateur ou à l'aide d'une scie juste en dessous des racines, en laissant un à deux centimètres, ce qui permet de les surélever par rapport au fond du futur pot.
Mettre ensuite votre nouvel arbre en pot en le fixant solidement par des haubans pris sur le branchage car les racines seraient blessées par des fils à sa poterie de manière à ce que le vent ne casse pas les jeunes racines ;
L'arbre sera ensuite cultivé normalement.


quatrefi:
Une nouvelle question, j'ai marcoté un érable greffé au dessus de la greffe, j'ai donc changé ses caractéristiques, qu'ais-je perdu?
Autre question, comment constitue t'on une nouvelle variété ?
En greffant une branche d'une variété sur une autre et en prélevant des graines de cette branche ultèrieurement????
Enfin, vendez vous des variétés issues de semis (non greffées) et dans ce cas pourquoi?


En faisant un marcottage on ne change que la vigueur du sujet c’est tout.

Pour faire de nouvelles variétés on récolte des graines dans des carres de pieds mères ou naturellement les acer se sont hybridés entre eux.
Si on veux garantir de bons résultats on récolte sur des variétés intéressantes déjà au départ 3 érables verts cote a cote ont peut de chance de vous produire un superbe cultivar panaché.
On peut aussi forcer les choses en pollinisant des variétés entre elles.
Je vend aussi des variétés issues de bouture ou de semis pour certains clients bonsaiste qui ne veulent pas entendre parler des plantes greffées.
Mais le semis de variétés ne donne pas a 100 % les caractéristiques de la plante mère et toutes les variétés ne font pas des graines soit par leur jeune âge , soit des graines stériles soit en trop faible quantité. donc je greffe mes érables come tous les producteurs professionnels du monde.
beni_chidori2.jpg

détail feuillage
beni_chidori3.jpg
début de l'été
beni_chidori1.jpg

Edited by pascal37, 03 March 2009 - 06:24.

Guy Maillot


#16 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 20 January 2009 - 21:20

Kusanagi:
le deshojo fait-il partie des variétés qui ne poussent pas ou dépérissent si elles ne sont pas greffées.
Cette variété se bouture-elle bien ?


Le deshojo est bien moins vigoureux lors qu’il est issu de bouture cependant il ne dépérit pas majeure partie des bonsaïs au Japon sont issu de greffage.

BOUTURAGE

Il s'effectue en terrine au printemps, en serre à multiplication et en atmosphère confinée.
L’usage de poudre hormonale est vivement conseillée.
Couper des rameaux de +- 10/12 cm sain et vigoureux, retailler proprement en dessous d’une paire d’yeux et planter les boutures en terrine contenant ½ sable ½ tourbe ou terre akadama pure de granulométrie moyenne. Recouvrir les terrines par du film transparent (cellophane de cuisine peu convenir) placer au chaud 20/25 °. L’enracinement s ‘effectue en 3 à 4 semaines. La mise en pot individuel peut se faire a l’automne ou au printemps suivant.
Durant l’été on peut commencer a fertiliser déjà au biogold original dans les terrines de bouture 5/6 grains par terrine par mois.
Toutes les variétés ne se prêtent pas au bouturage aussi les plus faciles sont: A. kiyo hime, A. deshojo, A. arakawa.
Les boutures herbacées en juin-juillet donnent aussi de bons résultats.
Remarques: les plantes issues de boutures poussent plus lentement.


[petite bouture en deuxieme année
0108063W.jpg

Guy Maillot


#17 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 21 January 2009 - 20:10

Le greffage est une opération qui consiste à souder à un végétal ou à une portion de végétal(appelé porte-greffe) un autre végétal (appelé greffon) . C'est en quelque sorte une association dans laquelle le sujet et le greffon apportent leurs caractères propres . Il y a alors une vie intime qui se crée sans mélange des deux caractères.

AVANTAGES
Amélioration de la croissance en utilisant un porte-greffe dont le système racinaire est plus vigoureux que le greffon.
Les variétés produisant des graines stériles et celles ne se multipliant pas facilement par boutures, seront produites par greffage.
On peut greffer sur un jeune plant (appelé porte-greffe) issu d'un semis d'un an et dont le diamètre de tronc à sa base devra être de l'ordre de 2 à 3 millimètre ou tout au moins de la même section que le greffon.
Il y a deux périodes, soit en début d'année, janvier février jusqu'à mi-mars, soit en été du 15 au 30 juillet, en serre à multiplication.

Greffe en placage sur table

On appelle cette technique, la greffe en placage sur table.
D'autres techniques de greffes sont possibles, mais celle-ci est la plus utilisée par les professionnels.


Choisir sur un pied-mère un rameau de 10 à 15 centimètres minimum et jusqu'à une hauteur de 120 cm. En fonction du diamètre et de la vigueur du porte-greffe.
Effectuer à la base de la tige une coupe franche au greffoir, en forme de sifflet.
On sectionne ensuite le porte-greffe en faisant une fente dans le tronc dans le sens de la hauteur pour en décoller l'écorce (voir dessins), on incruste le greffon qui a la même entaille, puis on maintient le tout avec un élastique à greffer; il vous reste alors à paraffiner le point de greffe, ceci afin d'éviter une trop forte déshydratation du greffon. Les végétaux seront ensuite placés dans une serre à multiplication en atmosphère confinée.
(température de l'ordre de 26° à 29° C hygrométrie de 80 %).
shema de greffage
shema_greffage.jpg
Notez bien que ce type de greffe assez délicat est réservé à des professionnels confirmés, mais nombre d’amateurs peuvent malgré tout essayer et obtenir de bons résultats.



INCONVENIENTS


Le désavantage du greffage est dû surtout au point de greffe oŭ se forme un bourrelet selon les sujets, qui peut être disgracieux pour un futur bonsaï.
C'est pour cela que le point de greffe doit se situer le plus près possible du collet .Ainsi, on évitera d'avoir également des différences d'écorce pour certaines variétés à bois décoratif:
(acer sango kaki).
La greffe par approche est possible, elle est surtout utilisée pour les branches.
Elle consiste à rapprocher le greffon du porte-greffe, chaque plante restant alors dans son pot de culture, la liaison s'effectuant pas écorçage de deux végétaux au niveau du point choisi pour leur soudure, les cambiums devant coïncider parfaitement.
Les greffes de racines ou en perçage seront abordées plus loin.
A vos questions !

PS pour tous les amateurs qui désirent s ‘essayer au greffage je vous offre gratuitement des élastiques a greffer adaptés (une quinzaine avec un mode d’emploi de greffage).
Pour cela il suffit soit de le noter sur vos commandes soit de nous adresser une enveloppe pré timbrée a votre adresse en tarif rapide et par retour vous recevrez des élastiques de greffage.

Edited by pascal37, 03 March 2009 - 06:25.

Guy Maillot


#18 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 21 January 2009 - 21:16

Il existe différentes façons de pratiquer cette greffe en placage voici quelques vues de méthode plus facile
greffe1.jpg
2 eme vue
greffe2.jpg
3 eme vue
greffe3.jpg
4 eme
greffe4.jpg
5 eme greffe réalisée avec son lien
greffe5.jpg

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:28.

Guy Maillot


#19 philippe999

philippe999
  • Membres
  • 16,924 posts
  • Sexe :Homme
  • Ville :belgique
  • Zone USDA :7
  • Pays :Belgique
  • Département :province de liège

Posted 21 January 2009 - 21:39

Quelle variété est utilisée comme porte greffe ? et es ce toujours la meme utilisée pour les différentres variétés que l'on y greffe ?
;)
Marcotte de l'A.R.B.R.E.

Pour les débutants quelques infos [size=4]ICI
svp ne m'envoyez plus de mp pour vos questions de problèmes avec vos protégés ... je suis trop nul pour vous répondre et il y a le forum qui est plus adapté ! merci d'avance a vous

#20 guyM

guyM
  • Membres
  • 186 posts

Posted 21 January 2009 - 21:50

Quelle variété est utilisée comme porte greffe ? et es ce toujours la meme utilisée pour les différentres variétés que l'on y greffe ?
;)


En règle générale il est indispensable de greffer des variétés d'une espèce sur la même espèce
exemple notre Katsura est un acer palmatum donc porte greffe acer palmatum.
Si on greffe une variété d'acer rubrum on utilisera du porte greffe de rubrum de semis.
Il est vrai que dans le genre acer certaines espèces type sont introuvable en jeune plant voir même en graine donc on leur trouve des portes greffes qui les adoptent.

photo de greffe un mois apres greffage
greffe_6un_mois_pares.JPG

Détail point de greffe un an après greffage.
greffe7_1_an_apres.JPG

Edited by jutoyz, 23 January 2009 - 22:28.

Guy Maillot



0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users