Aller au contenu


Photo

Et si on abordait le sujet sur le prélèvement !


  • Veuillez vous connecter pour répondre
388 réponses à ce sujet

#381 L_Dahu

L_Dahu
  • Membres
  • 4 messages
  • Pays :Suisse
  • Département :Valais

Posté 13 novembre 2019 - 16:00

Salut !

C est mon 3 eme message sur ce forum car je suis débutant, j ai plutôt des conseils à recevoir qu a donner ! Débutant très motivé et quand même un peu éclairé , autodidacte car pas trop le choix, j ai néanmoins qqs petites années "dexpérience" avec les arbres en pot ! J vais donc me permette de vous faire part de mon minimum d expérience en prélèvement !...J ai lu les 19pages du poste et je pense que je vais m attirer les foudres des pros car je ne fait pas les choses dans les règles de lart ! Pas grave !

...J habite en montagne dans les alpes suisse. Je ne vais pas vous parler des petits prélèvements "crayon" comme vous dites car je n ai jamais rencontré de difficultés à les prélever mais plutôt de yamadori et plus précisément des yamadori de mélèze que j apprécie particulièrement ! Donc, la théorie est chouette mais en pratique c est plus compliqué, je m explique, les yamadoris sympas poussent, dans ma région, en altitude, entre 1800-2000m. Les saisons entre la plaine et la montagne sont qqs peu décalées càd, au printemps lorsque la neige est fondue en altitude, en plaine c est déjà la canicule et inversement en automne, il fait encore chaud en plaine lorsque en montagne il gel déjà. Je ne peux donc pas prélever au moment idéal.
Malgré cela, je n ai pas réussi à résister à faire qqs prélèvements ( avec autorisations bien sur...). J en ai donc prélevé en fin de printemps. Cela na jamais étaient vraiment compliqués car de belles motes bien larges de racines se sont extraites rapidement et très facilement ( aucune racine pivots, sol peu compact, gravier,....) . J ai tjrs fait en sorte de prendre la plus grosse mote possible, plantée tel quel dans un gros pot, dans un mélange de terreau, terre de bruyère, sable, pouzzolane. Le plus dur, je le pense, n était pas le prélèvement mais lacclimatation ! Ils ont passé tout lété à lombre, je passais min 1h par jour à les vaporiser. Ils ont poussés durant la saison et passe lhiver à labris du gel... un peu pareil pour ceux prélevés en automne avec la brumisation en moins car déjà perdu les feuilles.... je les ai aussi tous arrosé avec des hormones racinaires... sur 4 prélevés au total (2 printemps, 2 automne), les 4 sont tjrs en vie. Je les ai extrait de leur sol dorigine il y a seulement deux ans mais je suis confiant pour la suite.

Donc en résumé je pense que plus on est instruit et motivé, plus on a de chances de réussir mais qu il ne faut pas prendre la théorie au pied de la lettre et il faut sadapter. Sadapter déjà à lessence mais aussi à La région, a ses conditions climatiques... et bcp les chouchouter! Je suis persuadé que si je n avais pas eu autant de soins pour eux, ils serraient morts.

#382 Gwinru

Gwinru
  • Admins
  • 9 533 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Courbevoie
  • Zone USDA :9
  • Formation :Bonsaï Club du Point du Jour + formateurs PB
  • Pays :France
  • Département :Hauts de Seine - Calvados

Posté 13 novembre 2019 - 16:38

Je te rejoins sur ce que tu affirmes pour avoir tenté de prélever un pin (uncinata ou sylvestre) dans un sol encore gelé début mars sur le mont Aigoual à 1300m...l'arbre est toujours en place


雲をりをり
人を休むる
月見哉
Aux admirateurs de lune 
les nuages parfois
offrent une pause
 


#383 yoyo84

yoyo84
  • Membres
  • 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :84

Posté 06 décembre 2019 - 13:58

Coucou, 
J aurai besoin de conseils sur le prélèvement en automne. J ai trouvé peu d infos sur le sujet dans le forum. 
Faut il impérativement abriter du gel? Même si ça diffère suivant les espèces bien sûr. Avez vous des expériences positives en Laissant le prélèvement tout l hiver sans protection? Là ce serait pour deux petits cèdres que j'ai sorti d une vieille plantation d oliviers abandonnée, avec proprio étonnamment ouvert et sympa. Ce qui n est pas toujours le cas ici... 
En fait le cèdre démarre très tard en saison, du coup il a peu de temps pour faire ses racines avant d affronter son 1er été. D où mon intérêt pour le prélèvement automnale...
 
Quelle exposition? Plein soleil, mi ombre, ombre?  À l abris du vent, ça je ne demande même pas... 
 
Savez vous à partir de quelle température les racines restent actives? 
 
merci!


#384 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 6 978 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Lauzerte
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 06 décembre 2019 - 15:20

A partir de maintenant je crois qu'il vaudrait mieux parler de prélèvement hivernal lol!

Un prélèvement d'automne ce serait plutôt de mi septembre à fin octobre..

Et s'agissant du cèdre, qui est réputé très capricieux lorsqu'on touche ses racines, beaucoup de personne disent que la seule bonne période serait plutôt le printemps au moment ou les bourgeons gonflent. En gros du classique/basique/éprouvé/certifié..mais on dirait que c'est pas ton truc la "méthode classique" :spb44:


"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#385 yoyo84

yoyo84
  • Membres
  • 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :84

Posté 06 décembre 2019 - 16:05

Il y a quelques semaines ici dans le vaucluse, les cèdres étaient encore en train de refaire une dernière pousse, sûrement provoquée par les grosses pluie de cet fin d automne, et suite à la dure sécheresse de cet été... du coup les prendre avant que la sève ne soit redescendu, ça me semblait pas terrible...
Pareil pour les Chênes vert et les buis, ils ont refait une pousse vraiment très tard. Malheureusement pour eux je pense, car ils n ont pas pu produite beaucoup d énergie à cause du froid qui est arrivé trop vite...
J ai oublié de dire que j avais déjà tenté des prélèvement de cedre ce printemps. 2 sur 3 ont pour l instant survécu, mais ils ont perdu beaucoup de branches et vont être très compliqué à former... en fait ils sont bien partis, bien que très tard, mais n ont pas fait de pousses, juste de nouvelles "rosettes" d aiguilles bien belles. Mais pendant l été, les aiguilles tombaient les une après les autres. Bien que dans une serre assez humide. Peu être trop d'ailleurs, j ai eu une sorte de moisissure sur des aiguilles. Mais les laisser dehors avec 35 degrés et cet air sec du vaucluse, c était trop leurs demander juste apres leur prelevement je pense. En prélevant à l automne par contre, ils passeront l été prochain dehors, car j espère qu ils vont faire des racines maintenant. Ils sont dans une petite serre pour prolonger leur automne...
Pas simple le cèdre, je savait à quoi n attendre, c est pour ça que je teste plusieurs choses sur des arbres sans trop de potentiel...

#386 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 3 696 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 06 décembre 2019 - 18:38

Faut il impérativement abriter du gel?

Savez vous à partir de quelle température les racines restent actives? 
 

Abriter du gel : Il vaut mieux

Mais des températures négatives une nuit ne signifient pas que tout l'eau dans le substrat est passée de liquide à solide !

J'ai fait deux prélèvements cet automne.

Un érable champêtre que j'ai mis en jauge en pleine terre assez profondément. C'est de loin la solution que je préfère. Facile et assez sûr.
Un hêtre que j'ai mis dans une grosse caisse de culture et qui réside dehors alors que plusieurs jours se sont écoulés avec du gel à -2/-3°C.

La caisse est lourde je ne la mettrai en cave que si 4 ou 5 jours d'affilée sans dégel la journée sont annoncés.

 

La température au dessus de laquelle les racines restent actives : c'est une bonne question. Mais la réponse doit sans doute dépendre de l'espèce



#387 yoyo84

yoyo84
  • Membres
  • 151 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :84

Posté 06 décembre 2019 - 22:42

Je sais que la rusticité de arbre dépend aussi beaucoup de sa vigueur de la saison. S il a bien poussé, il a pu stocker à l automne une bonne quantité de sucres dans ses tissus, ce qui permet à leurs cellules un point de congélation plus bas... Mais si l arbre à peu poussé, alors attention...
Je me demande si les persistants, comme mes cèdres, continuent à produire des racines l hiver, si le substrat monte à 10/15 degrés la journée, bien qu il redescende à 0 la nuit? Sûrement pas facile à savoir... peut être que certains ont lu des études là dessus?

#388 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 115 messages

Posté 07 décembre 2019 - 00:25

Thierry Font disait que les pins sylvestre font des racines à partir de 5°C dans le sol.

 

Il y a encore 10 jours, avant cette periode de froid relatif qu'on a connu et qui semble terminée, mes palmatum faisaient encore de la pousse de racines (T° dans ma serre avoisinnant les 10°C) : c'était faible mais ça poussait (je voyais le developpement de racines en surface qui sortent de la terre + sous la caisse de culture). En ce moment, les racines ne poussent plus du tout par contre, peut-être à cause du froid qu'on a eu ces derniers jours.



#389 Menuizman

Menuizman
  • Membres
  • 744 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Listrac ( Bordeaux )
  • Zone USDA :9a
  • Pays :France
  • Département :Gironde

Posté 07 décembre 2019 - 22:44

Perso 1 faible expérience sur ce sujet mais... je peux vous donner le retour sur celle ci...
Chêne sur micro talus en bord de chantier. Il allait être rasé donc rien à perdre...
Bref, prélèvement mi novembre 2018 avec mise à nue totale des racines pour mettre dans gros pot rempli de terre d origine pour le transport puis le lendemain remise à nue des racines pour mettre dans le même pot rempli cette fois ci de pouzzo, un peu de terre d origine et pumice.
Pas de protection particulière durant l hiver mais peu de gel chez moi...
Cette année il a explosé de partout...
Donc en effet même si on fait l inverse de ce qui est préconisé d habitude, tant on lui apporte de l amour et des soins on peut y arriver...
La 1ère et 2e photo date du prélèvement, la 3e il y 1 mois et la dernière de ce week-end.
Les racines cherchent à sortir du pot... moi qui prévoyais de le remporter pas avant 2021... ça sera pour 2020 finalement...

Miniature(s) jointe(s)

  • 5F1A69FA-374B-4F39-84B9-2EC1BF1E1637.jpeg
  • 146581E3-8A08-4738-83D4-EB71032E4600.jpeg
  • B37FE439-433B-4DF6-8FAB-0B54EC7F9543.jpeg
  • FE6D2880-96D8-461B-9A4E-B38012B3BC31.jpeg



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)