Aller au contenu


Photo
* * * - - 2 note(s)

Culture en pleine terre


  • Veuillez vous connecter pour répondre
243 réponses à ce sujet

#61 Damien59

Damien59
  • Membres
  • 434 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :bailleul
  • Zone USDA :0
  • Formation :Chez Moi ^^
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 06 novembre 2007 - 20:05

Damien59, pourrais-tu nous brosser en gros le calendrier des travaux pour tes arbres en pleine terre ? Travail des racines tous les ans, deux ans, ... pareil pour la partie aérienne, comment travaille tu la ramification pour en obtenir d'aussi dense en pleine terre ?


je n'ai pas de calendrier bien précis car tous mes arbres n'ont pas la même évolution par contre je les tailles très souvent pour avoir une bonne ramification .
quant aux racines , je les taillle tous les deux ans . :newsm_6:

#62 Khazaar

Khazaar

    Hamster psychopathe

  • Membres
  • 4 127 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Spy
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Bonsaï Club Carolorégien (BCC)
  • Pays :Belgique
  • Département :Namur

Posté 07 novembre 2007 - 08:53

Très souvent, ça veut dire en vert plusieurs fois au cours de la saison, comme on le ferait pour la ramification d'un arbre déjà rempoté ? Ou tu laisses pousser pendant la saison de croissance avant de revenir dessus en automne/hiver/début de printemps ?
B.O.U.R.G.E.O.N. de l'A.R.B.R.E.
Brigade anti-citations sauvages
"Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même."
La charte PB - Le mode d'emploi de PB

#63 Damien59

Damien59
  • Membres
  • 434 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :bailleul
  • Zone USDA :0
  • Formation :Chez Moi ^^
  • Pays :France
  • Département :59

Posté 07 novembre 2007 - 21:12

Exactement, je travaille la taille en vert jusqu'à l'automne . Et ensuite j'interviens en hiver pour la taille de structure.je les travaille comme s'ils étaient en pot.

#64 papounette

papounette
  • Membres
  • 2 627 messages
  • Sexe :Femme
  • Ville :les portes de la Champagne
  • Zone USDA :7b
  • Formation :Club familial et "Parlons Bonsaï"
  • Pays :France
  • Département :0

Posté 08 novembre 2007 - 07:52

Nous faisons comme toi Damien nous considérons les arbres mis en pleine terre comme si qu'ils étaient en pot. Mais c'est beaucoup plus pénible à quatre pattes qu'assis avec une table tournante et son arbre à hauteur des yeux.
Changement de place tous les deux ans pour les feuillus et pour les pins, épicéas tous les trois ans.
"La tolérance est une vertu qui rend la paix possible"
Kofi Annan

#65 abcd

abcd
  • Membres
  • 3 358 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :BONSAI CREATIVO CHANTELINOTTE
  • Pays :FRANCE
  • Département :38

Posté 08 novembre 2007 - 10:16

Les pins tous les 2 ans !!!!!!!!
En pot , je ne rempote mes pins que tous les 5 voire 7ans , mais c'est vrai que l'âge de l'arbre a beaucoup d'importance , on ne rempote pas un arbre âgé aussi souvent qu'un jeune plant en formation , mais bon , 2 ans , çà me parait court , tu devrais faire un essai sur 4 ans pour voir.
"A la limite , il se passe toujours quelque chose" A. MONTAGNE

#66 papounette

papounette
  • Membres
  • 2 627 messages
  • Sexe :Femme
  • Ville :les portes de la Champagne
  • Zone USDA :7b
  • Formation :Club familial et "Parlons Bonsaï"
  • Pays :France
  • Département :0

Posté 08 novembre 2007 - 11:23

Je me suis mal exprimée tous les trois ans pour les pins, épicéas et tous les deux ans pour les feuillus. En effet pour certains tous les 4 ans suivant leur adaptation suite au prélèvement.
"La tolérance est une vertu qui rend la paix possible"
Kofi Annan

#67 remesd67

remesd67
  • Membres
  • 1 219 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :hoerdt (strasbourg)
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 26 novembre 2007 - 21:22

Un petit truc à savoir (même si ça peut paraitre évident) c'est que quand on met en pleine terre, cette terre ne convient pas forcément à l'arbre que l'on veut faire grossir. ( ben oui, ça serait trop facile) et l'arbre végette, ne pousse pas comme un fou, bref il y a un bug.

Avez- vous des idées sur le sujet et comment y remedier ? :newsm_13:

#68 yaosefu

yaosefu
  • Membres
  • 15 931 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :la ciotat
  • Zone USDA :9b
  • Pays :FRANCE
  • Département :13

Posté 26 novembre 2007 - 21:26

Un petit truc à savoir (même si ça peut paraitre évident) c'est que quand on met en pleine terre, cette terre ne convient pas forcément à l'arbre que l'on veut faire grossir. ( ben oui, ça serait trop facile) et l'arbre végette, ne pousse pas comme un fou, bref il y a un bug.

Avez- vous des idées sur le sujet et comment y remedier ? :newsm_13:


Pas mal comme remarque :newsm_15:

#69 abcd

abcd
  • Membres
  • 3 358 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Formation :BONSAI CREATIVO CHANTELINOTTE
  • Pays :FRANCE
  • Département :38

Posté 27 novembre 2007 - 07:12

Eh bien , tu dois avoir une terre particulière , car au fond du jardin , j'ai , dans l'ordre , micocouliers de chine , sureau , charme , pommiers , aubépine , érables , arbre de judée , gingko , orme , chênes , pins et tous poussent bien plus vite qu'en pot !!!!!
A part les terres vraiment calcaire ( et c'est rare ) , le pouvoir d'adaptation des arbres est étonnant.
"A la limite , il se passe toujours quelque chose" A. MONTAGNE

#70 papounette

papounette
  • Membres
  • 2 627 messages
  • Sexe :Femme
  • Ville :les portes de la Champagne
  • Zone USDA :7b
  • Formation :Club familial et "Parlons Bonsaï"
  • Pays :France
  • Département :0

Posté 27 novembre 2007 - 07:53

Du même avis qu'abcd. Nous avons une terre lourde et tous noss arbres se portent comme un "charme"
"La tolérance est une vertu qui rend la paix possible"
Kofi Annan

#71 law

law
  • Membres
  • 4 771 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Saubusse
  • Zone USDA :0
  • Formation :OPEA

Posté 27 novembre 2007 - 11:12

Pas mal comme remarque :newsm_15:


Retourner la terre, l'amender, et beaucoup d'eau, n'importe quelle terre fait alors l'affaire, même le sable.

Ces cascades sont réalisées par des professionnels, nous déconseillons vivement tout un chacun de tenter de reproduire la chose sans l'assistance d'une personne ayant les connaissances requises pour les réaliser.


Quand on a les ongles qui poussent, les oreilles ne servent à rien.


#72 yaosefu

yaosefu
  • Membres
  • 15 931 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :la ciotat
  • Zone USDA :9b
  • Pays :FRANCE
  • Département :13

Posté 27 novembre 2007 - 13:02

http://goldmann.club...amendement.html :newsm_15:

En préambule...
Souvent dans les forums dédiés au jardinage sur Internet, ou tout simplement chez votre voisin, on s'aperçoit que beaucoup de jardiniers confondent les amendements et les engrais...
Ce n'est pourtant pas la même chose. On amende sa terre lorsqu'elle présente un déséquilibre dans les éléments qui la composent et on incopore de l'engrais pour reconstituer les éléments nutritifs qui ont été absorbés par les cultures.

Il est rare d'avoir la chance de posséder ce que l'on appelle parfois une terre franche à savoir un sol qui contient 60 à 65 % de sable, 20 % d'argile, 10 % de calcaire et 5 à 10 % d'humus. Cette terre, très légèrement acide, est idéale pour tout jardinier.
On peut tout de suite constater que l'humus n'est pas la substance la plus importante... c'est le sable qui joue le premier rôle dans une terre équilibrée ! En effet, il permet un bon drainage et de réchauffer le substrat aux premiers rayons du soleil.


Amender sa terre revient donc à incorporer dans le sol des substances qui vont modifier physiquement sa composition et ainsi tendre à obtenir la terre franche.


Quand doit-on en arriver là ?
Lorsque votre terre sera trop sableuse, trop humifère, trop argileuse ou trop calcaire.

Comment reconnaitre si la terre présente un déséquilibre ?
Plusieurs facteurs peuvent vous renseigner mais il est indispensable de complèter ce diagnostic par une analyse de votre sol ! N'écoutez-pas votre voisin qui va vous donner un verdict sans appel ! Toucher la terre, l'émietter entre ses doigts, reconnaitre la flore peuvent vous renseigner sur la nature du déséquilibre mais seule l'analyse dans un laboratoire vous donnera la composition chimique du sol...
Il faut confier plusieurs échantillons de votre jardin, surtout si il est étendu, et vous obtiendrez une liste complète des éléments physiques et chimiques.




Terre humifère :
Si votre terrain provient d'une forêt défrichée ou si il jouxte la lisière d'un bois, il y a de grandes chances que le sol soit trop riche en humus.
En observant la flore, vous pouvez trouver des fougères, des genêts, des bruyères. Si la terre est riche une végétation arbustive se développe vite et il n'est pas rare de rencontrer des peupliers et des saules.
L'humus pouvant retenir plus de 100 % de son poids en eau, le sol sera souvent humide, voir spongieux ! D'où la présence de joncs, de roseaux, etc.
La terre est très foncée, associée à de l'argile et du sable, rarement à du calcaire. Ce type de sol est un véritable supermarché pour les plantes, la végétation peut croitre très vite dès que les températures montent dans la saison.

A partir de 20 % d'humus, on considère que le sol est déséquilibré. Contrairement aux idées reçues, il est bien plus difficile d'amender une terre trop riche en humus qu'un sol excessivement argileux ou sableux !
En effet, le sol est souvent acide, trop acide. C'est la première chose à corriger et cela passe par un chaulage mais plus la quantité d'humus sera élevée, plus le chaulage doit être espacé... sinon, le sol devient une véritable usine chimique difficile à contrôler !
Tous les deux ans, on apporte de la chaux éteinte. Mais cela peut prendre 10 ans... après le deuxième chaulage, on peut commencer à apporter, tous les ans, un peu de terre argilo-calcaire et du sable tous les deux ans pour améliorer le drainage. Si le sol est trop marécageux, cela ne suffira pas... sans un sérieux drainage le sol sera incultivable.





Terre argileuse :
Ces terres sont facilement identifiables. La terre 'colle' au pied et aux outils lorsque le temps est humide, elle est froide et la végétation a toujours un peu de mal à démarrer mais le sol est fertile et nécessite peu d'engrais.
Si le terrain était à l'abandon, la flore est caractéristique... beaucoup de liserons, de pissenlits, des porcelles, du plantain (toutes les herbes 'indésirables' qu'on rencontre dans son gazon !) des graminées, du trèfle en abondance. Les arbres ne sont pas en reste et les pommiers, poiriers, chênes, charmes et hêtres se plaisent bien.


Le déséquilibre provient de l'agglomération du sable par les particules d'argile. En plus le calcaire est coagulé et cela donne de grosses mottes de terre, lourdes et difficiles à briser.
Si il n'y a pas trop d'argile (n'oubliez-pas que seule une analyse du sol vous renseignera précisement), on peut se passer d'un drainage et commencer à incorporer tous les ans des matières organiques comme du fumier de vache mélangé à du sable si le pourcentage est très bas.
Retournez votre terrain début octobre et laissez l'hiver briser les mottes... au bout de trois ans, pour éviter un manque de calcaire, on peut chauler légèrement (une à deux poignées par m2) et recommencer 3 ou 4 ans après.




Terre calcaire :
Calcaire et argile s'aiment bien... Quand ce n'est pas l'argile qui coagule le calcaire, c'est le carbonate de chaux en excès associé à l'argile qui donne un sol aussi compact que les terres argileuses ! Quand il pleut, le sol est aussi difficile à travailler et avec la secheresse, ces terres se craquelent et laissent remonter les cailloux ! Le calcaire empèche les plantes d'absorber du fer, d'où des chloroses chroniques !
La terre a du mal à retenir certains engrais minéraux et les cultures sont pauvres. Ce qui est une bénédiction pour les vignerons se transforme en un découragement pour le jardinier du dimanche !
Pas difficile à repérer... des cailloux partout, plein de chardons (il y a beaucoup de variétés de chardons...), de la moutarde sauvage, plein de coquelicots rouges et aussi des arbres comme le tilleul, le cerisier et le noyer. Si il y a assez d'argile, on trouvera les mêmes feuillus que dans les sols argileux.
Avec 30 % de calcaire dans le sol, il faut corriger avec des amendements acides, pour faire remonter le pH, comme la terre de bruyère, la tourbe blonde et du fumier bien décomposé pour améliorer la rétention d'eau.


En aparté, évitez de tomber dans la manie actuelle de mettre de la tourbe partout ! Les tourbières sont des endroits fragiles, peu habitées par l'homme et donc de véritables réserves d'espèces animales et végétales. Les tourbières d'Europe ont pratiquement disparu et celles outre-atlantique vont connaitre le même sort... préférez dès maintenant des composts élaborés.

Si vous n'avez pas besoin de cultiver tout de suite, le meilleur amendement est une culture d'engrais verts (trèfle, lupin blanc, vesce).
Il faudra aussi fertiliser régulièrement, surtout si vos cultures sont épuisantes, les terres calcaires ont du mal à reconstituer leurs réserves nutritives.




Terre sableuse :
La limite entre une terre normale et une terre sableuse est faible... si la terre franche contient 60 à 65 % de sable, un sol est dit sableux à partir de 70 % de sable. Prédominants sur le littoral et les landes, les sols sont trop perméables et instables. En dehors des dunes où pas grand chose survit, dès que l'on aperçoit des fougères, bruyères, genêts et des graminées il y a de l'espoir car ces plantes attestent de la présence d'humus. En présence d'argile on a des bouleaux, des pins maritimes typiques de ces sols. Quelque fois des châtaigniers et des peupliers.
Beaucoup de jardiniers se plaignent des sols sableux : toujours arroser, toujours fertiliser. C'est vrai... mais les sols sableux sont les plus faciles à amender avec des apports de composts ou de fumier de bovin bien décomposé quand on a constaté la présence d'un peu d'argile. Là aussi évitez la tourbe qui augmentera la rétention d'eau mais n'apportera pas d'éléments fertilisants.
Si votre jardin est situé très près du littoral avec 95 % de sable, il faut alterner les amendements : la première année, faites venir des camions de terre argilo-calcaire. De 85 à 95 %, il faut épandre de 10 à 20 cm de terre la première fois. Béchez peu profond pour ne pas entrainer la bonne terre.
L'année d'après, incoporez du fumier ou du compost. La troisième année, étendez deux fois moins de terre argilo-calcaire. Puis, chaque année, du compost ou du fumier pour redonner des éléments fertilisants à la terre. Ne plus ajouter d'argile ou de calcaire pour ne pas s'éloigner de la terre franche et éviter les labours profonds.




Les amendements sont nombreux, et les effets sont à moyen et long terme, à la différence des engrais qui s'emploient généralement pour la saison à venir :



Le chaulage est donc un apport de calcaire sous forme de chaux éteinte. La quantité moyenne est environ de 100 g au m2. Cela peut paraitre peu mais il faut éviter d'avoir la main lourde car trop de chaux libère de l'Azote en excès et les plantes peuvent en souffrir.

Le fumier est un excellent amendement mais il faut l'utiliser avec discernement. Les fumiers de vache, de cheval ou de mouton ne s'utilisent pas de la même façon, ni pour les mêmes résultats. Le plus riche en matières fertilisantes est certainement le fumier de mouton mais c'est aussi le plus délicat à utiliser car insuffisament composté il peut brûler les racines et provoquer des pourritures car la décomposition ne sera pas achevée. Utilisez donc des fumiers qui ont plus de 6 mois de compostage et préférez le fumier de vache au début pour corriger la terre. On utilise plutôt le fumier de cheval comme un fertilisant que comme un amendement.

Les composts élaborés qu'on trouve depuis plusieurs années sont très riches en éléments divers : de la tourbe, du sang, de la poudre d'os, des algues, du fumier, du terreau de feuilles, etc... ils permettent à la fois d'amender et de fertiliser le sol, "l'Or Brun" en est un exemple. Ils ont un seul inconvénient... leur prix car à compter de 500 à 750 g par m2 cela devient de l'or tout court !

Les composts se forment par la décomposition de matériaux divers. On peut les acheter dans le commerce, en faisant attention à leur composition et leur provenance... certains n'hésitent pas à incorporer des boues de stations d'épurations !
Vous pouvez faire votre compost vous même. Oubliez tous les conseils qui préconisent de mettre peu de tonte de gazon pour éviter un compost trop riche en Azote... c'est vrai si vous fabriquez votre terreau en moins d'un an avec un activateur mais si vous avez de la patience, faites votre compost en 2 ou 3 ans en intercalant les tontes, les épluchures, les feuilles mortes (pas des arbres fruitiers, ni des rosiers !), les arêtes de poisson, les brindilles de bouleaux, la terre que vous enlevez quand vous rempotez, même de la litière de chat ! Par contre, il faudra en mettre 3 à 4 pelletées au m2.

#73 law

law
  • Membres
  • 4 771 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Saubusse
  • Zone USDA :0
  • Formation :OPEA

Posté 27 novembre 2007 - 16:10

Bluffé ! Qu'ajouter de plus ?

Suivez le guide et cultivez en pleine terre en toute sérennité.

Bravo YAO :newsm_12:

Ces cascades sont réalisées par des professionnels, nous déconseillons vivement tout un chacun de tenter de reproduire la chose sans l'assistance d'une personne ayant les connaissances requises pour les réaliser.


Quand on a les ongles qui poussent, les oreilles ne servent à rien.


#74 yaosefu

yaosefu
  • Membres
  • 15 931 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :la ciotat
  • Zone USDA :9b
  • Pays :FRANCE
  • Département :13

Posté 27 novembre 2007 - 17:34

copier ,coller c'est facile

#75 remesd67

remesd67
  • Membres
  • 1 219 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :hoerdt (strasbourg)
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 27 novembre 2007 - 18:27

woow!! ..... YAO SE FU; c'est simplement la grande classe! c'est super complet! merci et bravo! :newsm_12:

#76 law

law
  • Membres
  • 4 771 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Saubusse
  • Zone USDA :0
  • Formation :OPEA

Posté 27 novembre 2007 - 19:09

Oui, euh, en fait il vient de t'avouer qu'il avait triché, tout ça ne sort pas de sa tête en fait. :rolleyes:

Ces cascades sont réalisées par des professionnels, nous déconseillons vivement tout un chacun de tenter de reproduire la chose sans l'assistance d'une personne ayant les connaissances requises pour les réaliser.


Quand on a les ongles qui poussent, les oreilles ne servent à rien.


#77 yaosefu

yaosefu
  • Membres
  • 15 931 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :la ciotat
  • Zone USDA :9b
  • Pays :FRANCE
  • Département :13

Posté 27 novembre 2007 - 19:21

"qu'il avait triché" :newsm_7: je ne triche pas !! j'ai simplement fait passer une info que j'ai trouvé sur le web (en cherchant que voulais dire amender)

#78 law

law
  • Membres
  • 4 771 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Saubusse
  • Zone USDA :0
  • Formation :OPEA

Posté 27 novembre 2007 - 19:28

Tu m'as déçu YAO le fou. :newsm_8:

Ces cascades sont réalisées par des professionnels, nous déconseillons vivement tout un chacun de tenter de reproduire la chose sans l'assistance d'une personne ayant les connaissances requises pour les réaliser.


Quand on a les ongles qui poussent, les oreilles ne servent à rien.


#79 yaosefu

yaosefu
  • Membres
  • 15 931 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :la ciotat
  • Zone USDA :9b
  • Pays :FRANCE
  • Département :13

Posté 27 novembre 2007 - 21:34

Tu m'as déçu YAO le fou. :newsm_8:




:spb97: :spb3: :cry3:

#80 Aqua Tam

Aqua Tam
  • Membres
  • 7 404 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Yvelines
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Les Amis du Bonsaï - Plaisir / L'arbre et le geste / Scuola d'Arte Bonsaï
  • Pays :France
  • Département :78

Posté 27 novembre 2007 - 21:36

Et la terre pour Rhodo et Zaza ???

L' A.R.B.R.E qui cache la forêt



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)