Aller au contenu


Photo
- - - - -

De l'esthétique du naturel...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
314 réponses à ce sujet

#41 Penjing

Penjing
  • Membres
  • 21 406 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :37

Posté 08 novembre 2006 - 18:44

Ce que Thierry veut dire, c'est que c'est beaucoup plus difficile de créer un bonsaï qui ait l'air "naturel" que de créer un bonsaï dit "classique", c'est à dire qui respecte parfaitement les règles de base, mais c'est tout...

ça me fait penser à certains arbres vus au Noelanders Trophy, magnifiques, sauf que les bois morts sont tellement liquidajinés que c'est anti-naturel au possible...

Exemple:

Miniature(s) jointe(s)

  • Pinus_uncinata1.jpg

Président de la Fédération Française de Bonsaï




Ma page Facebook



Nous n'héritons pas la terre de nos ancêtres; nous l'empruntons à nos enfants...

#42 law

law
  • Membres
  • 4 771 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Saubusse
  • Zone USDA :0
  • Formation :OPEA

Posté 08 novembre 2006 - 18:51

Cool ça bouge. :newsm_15:

Pour eda je dirais que cet arbre est très loin du parfait. En premier lieu tu as évoqué cette double cime ( même la nature fait des erreurs mais bon elle est un peu conne elle ne raisonne pas bonsaï ) ensuite des tas de branches se croisent et surtout si tu suis le contour de la cime avec ton doigt sur l'écran tu verras que la courbe arrondie qui semble si parfaite à l'oeil est, en fait, pleine d'irrégularités.

Pour tous les autres, à part un éternel irréductible, je perçois le fait que nous sommes tous d'accord sur le simple fait que nous faisons tous du bonsaï qui ressemble à un bonsaï. Le reste n'est qu'intellectualisme et je suis plutôt limité alors j'ai du mal à comprendre, c'est la raison pour laquelle je m'interroge.

Pour suivre voici deux feuillus pris au hasard.

Un orme à plateaux et un acer burgeranium à branches courtes "naturels".

Comme on l'a vu sur l'arbre d'eda ( qui m'évite d'avoir à poster mes photos ) les arbres matures à l'état naturel n'ont aucune pousse quelle qu'elle soit au centre de l'arbre ou proches du tronc car la lumière est systématiquement volée par celles de l'extrémité. D'où des cimes qui semblent rondes. Les branches d'un arbre sont en concurrence pour la course à la lumière. Ainsi; à moins de dresser un écureuil à grignoter le bout des branches des arbres en pleine tard, aucune structure telle que celle ci n'est envisageable à l'état naturel. Aucune.


Donc...

Miniature(s) jointe(s)

  • feuilluspat.jpg

Ces cascades sont réalisées par des professionnels, nous déconseillons vivement tout un chacun de tenter de reproduire la chose sans l'assistance d'une personne ayant les connaissances requises pour les réaliser.


Quand on a les ongles qui poussent, les oreilles ne servent à rien.


#43 jph

jph
  • Membres
  • 552 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Vosges
  • Zone USDA :7b
  • Formation :Autodidacte / Anab / Matsukaze Bonsai Club
  • Pays :France
  • Département :88

Posté 08 novembre 2006 - 19:21

:newsm_15:

si tout le monde osait répondre à ce sujet on se rendrait vite compte que la notion de beauté est très différente pour chacun d'entre nous... elle depend de nombreux paramètres, tels que notre degré d'éducation "bonsaï", de notre sensibilité, des nos états d'ames du moment, etc, etc...

quand TF06 dit que l'on finit toujours par revenir à la base qui est le naturel. je le crois, car c'est comme la vie plus on avance plus on revient à des notions "vraies" en phase avec la nature, la vie, la mort. mais seule la maturité nous apprend cela. et maturité se résume avec de mots comme découvertes, erreurs, joies, peines, chemin de traverses, etc... bref c'est une quête...à chacun la sienne !


Je re-cite mexicual car je trouve qu'il est en phase avec ce que je pense et tout est résumé. Pour un débat 'anti-intellectualisation', je ne comprends pas le but de ces discussions stériles. Tout ceci est une quête et il est évident que chaque arbre aurait un visage complétement différent avec un autre propriétaire, rien ne peut être autant subjectif que l'appréciation de la beauté d'un arbre, rien n'est parfait mais tout est parfait. C'est la magie de la vie et la beauté de la nature qui est la perfection absolue et nous sommes de simples observateurs éphémères qui avons la chance de cette conscience de l'univers, que sommes nous d'autres pour juger de ces valeurs du 'naturel' ?
JPierre
"Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé."
Antoine de Saint-Exupéry

#44 Invité_Hélène_*

Invité_Hélène_*
  • Invités

Posté 08 novembre 2006 - 19:24

Comme on l'a vu sur l'arbre d'eda ( qui m'évite d'avoir à poster mes photos ) les arbres matures à l'état naturel n'ont aucune pousse quelle qu'elle soit au centre de l'arbre ou proches du tronc car la lumière est systématiquement volée par celles de l'extrémité. D'où des cimes qui semblent rondes. Les branches d'un arbre sont en concurrence pour la course à la lumière.


:newsm_9: Ça dépend tout de même un peu des essences : pour un charme, par exemple, c'est faux. A l'intérieur d'un charme, c'est tout désordonné : ça zibouillonne même tellement que les branches se retrouvent parfois à se diriger vers le tronc :newsm_7: Sur un chêne, c'edst archi vrai, en revanche.

#45 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 818 messages

Posté 08 novembre 2006 - 19:24

Donc, où en étais je ? Ah oui, le naturel.

Ce que nous essayons de vous dire, et le plus absurde c'est que l'on puisse penser que nous n'aimons pas les arbres qui tendent vers le naturel; c'est que nous travaillons les arbres en fonction de leur base esthétique. Ainsi certains se prètent à un style plus naturel alors que d'autres semblent faits pour une création artistique plus poussée.

je suis d'accord avec toi, un arbre tarabiscoté, comme certains chênes yamadori très mouvementés, ne se prêtent pas au style "naturalistic", mais faire un arbre qui semble réel, comme s'il n'avait pas eu nos ligatures et coups de ciseaux, c'est aussi une création artistique, puisqu'on fait du beau et de l'emotion...
le but est, je crois :unsure: , dans tous les cas, de rendre nos travaux les plus discrets possibles, que l'arbre "parle" de lui même (même avec des branches vers le bas pour un feuillu, après tout, ça existe aussi, mais ça ne doit pas sembler "artificiel")... amha

#46 TF12

TF12
  • Membres
  • 1 403 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Montpellier
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 08 novembre 2006 - 19:59

Et bien c'est exactement ce vers quoi on tend....

Je crois qu'il faut preciser une chose : je n'aime pas le mot "naturel" bonsai . D'ailleur je le place toujours entre """ parce que le mot ne reflete pas ce qu'on cherche , mais faut bien lui donner un nom pour le diferencier du bonsai " demo" ou trop " artificiel " . On a donc employé ce mot qui , au fond , ne veut pas dire grand chose , ci ce n'est que par là on entend s'effacer le plus possible pour faire en sorte que le travail devienne invisible. C'est pour cela , par ex, qu'on ne traite plus les bois morts au liquide à jin , et qu'on s'applique au premier travail à ne pas travailler trop artificiellement (machine ) et par la suite à laisser le bois vieillir . Ce qui inclus que le bois va se noircir , que les lichens et les mousses vont s'y developper et qu'il va prendre ( dans le temps ) un aspect tres "naturel" . Ce qui j'en suis sur choquera certains . Nous avons eu la preuve chez josep maria lorsqu'un amateur fit se commentaire : les bois sont superbes , mais vous pourriez les nettoyer quand meme ....plusieurs années de travail pour abtenir une patine digne et s'entendre dire ça ...! ça nous montre simplement le chemin à parcourir pour changer les mentalités ! Meme si on accepte la difference : certains aiment les bois morts bien blancs , les arbres tres structurés (ligature à l'extreme ) c'est leurs choix ça n'est PLUS le mien (plus car j'ai travaillé comme ça par le passé (pas si lointain) et que ça ne correspond plus à ce que je cherche dans le bonsai ....
L'autre aspect de ce travail est que l'on respecte l'identité des arbres ...Anecdote : lorsque un jeune japonais fit ce commentaire en regardant la silouhette des arbres : vous ne faites que des burger ????
En fait il était frappé par l'esthetique tres primaire des erables palmés : taillés strictement et structurés comme des bonsai et non comme des erable aux branches fines , graciles ...etc...
Cette reflexion nous fut bien utile pour remettre en question notre façon de "toucher" les arbres et d'en exprimer ,( tout en gardant à l'esprit le coté "créatif" on forme les arbres à notre sensibilité mais en gardant la leur ...), toute la beauté et l'identité.

Et quand je parlais de details et non de forme generale , je voudrais juste expliquer un peu : si on parle de chene , on ne peut pas parler de forme classique du chene , car la meme variete poussera de differente façon entre les forets de Chinon et le plateau du Larzac ( l'un sera droit ou legerement ondulé et haut , l'autre petit rabougri et tordu : et pourtant l'ecorce , le bois et la ramification sera la meme : donc on parle de detais qui font que l'identification est possible.

Mais rassurez vous on a jamais voulu ralier le plus grand nombre à nos idées , bien au contraire , moins on sera à faire ce genre de chemin et plus il aura de la valeur à nos yeux ....

Maitenant , savoir si certains sont des artistes ; si le travail est bon ou si les arbres sont sur le bon chemin pour devenir des oeuvres d"art " ???seul le temps le dira : rendez vous dans 15 ans !

Pour repondre à law ( désolé j'avait pas vu ton message avant d'intervenir plus haut )

Tu montres deux arbres de patrice et tu demontes son travail en ne voyant que l'immediat . C'est là que nos chemins different : on ne travaille pas pour faire des arbres beaux ou bonsai aujourd'hui , mais on essaye d'anticiper ses reactions , donc quand on forme des arbres aujourd'hui ils sont tres critiquables car pas conformes à notre idéal . Mais il faut penser FUTUR , la demarche de formation n'est pas dans l'immediat , comme pour les bois morts , notre travail ne rend vraiment que dans le futur ...;
Bien sur c'est vrai pour tous les types de travaux , tous les styles , mais c'est encore plus vrai dans ce genre de " naturel" ( beeerk !) mais vous aurez bien compris l'idée .

Par exemple quand shimizu taille un arbre , il na taille pas pour que l'arbre soit beaux ou fasse de l'effet maintenant , mais dans 5 , 10 et plus .....donc forcement ça change les données d'appreciation du travail . Au debut ça deroute , ça derrange meme , mais quand tu vois le resultat 10 15 ou comme chez murata quelques demi siecles apres tu comprends le chemin .

Mais surtout ne l'empruntez pas , moins on y sera nombreux et plus on y sera sereins et heureux .Merci .
" C'est parce que la lumiere va plus vite que le son , que certains parraissent brillants avant d'avoir l'air con ."
 
blog:  http://thierryfontsa...us-mahaleb.html

#47 petit-arbre

petit-arbre

    ^-^

  • Modérateurs
  • 5 862 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Sarthe
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Ecole de Bonsai Maillot-Murakawa
  • Pays :France
  • Département :72

Posté 08 novembre 2006 - 22:08

Par exemple quand shimizu taille un arbre , il na taille pas pour que l'arbre soit beaux ou fasse de l'effet maintenant , mais dans 5 , 10 et plus .....donc forcement ça change les données d'appreciation du travail . Au debut ça deroute , ça derrange meme , mais quand tu vois le resultat 10 15 ou comme chez murata quelques demi siecles apres tu comprends le chemin .


Et comment savoir tailler un arbre pour qu'il soit beau dans 5 ou 10 ans.
Je pense bien comprendre l'idée que tu défends mais ce n'est pas évident de comprendre la différence entre les deux tailles dont tu parles.

C'est clair que lorsque l'on veut creuser à fond une voie cela demande du temps et de se concentrer sur une ou deux espèces plutot que de tout faire. Mais là encore ce sont des voies différentes que chacun peut à son choix emprunter ou non ;)

et contrairement à certains peut être je trouve ce post intéressant même si c'est loin du travail à proprement parler

#48 vev

vev
  • Membres
  • 4 161 messages
  • Ville :bordeaux 33000
  • Zone USDA :0
  • Formation :opea bruges 33000
  • Pays :TROP BIEN !!
  • Département :LOL !!!

Posté 09 novembre 2006 - 08:00

travailler sur 10 ou 15 ans un arbre demande un maitre, une personne qui sait et qui dirige l'autre, qui s'appuie deja sur son travail ou celui de son maitre, pas sur l'oeil
donc il faut trouver un maitre!
ou alors lire france bonsai qui nous distille l'info, petit à petit, avec des phrases qui font reflechir, c'est juste un peu long pour avoir un veritable article sur les technique japonaises...
mes fb s'accumulent dans mes toilettes....
et puis quand on voit les articles certains se contredisent, montrer Kimura et son travail extreme, le bois mort à la machine, le liquide à jin, et toutes ces techniques merveilleuses qui donnent des resultat superbes, je dis bravo mais il faudrait les memes sur les techniques differentes qui ne sont qu'esquisser.

c'est long d'acquerrir des connaissances sur le bonsai, sur les techniques , de s'amuser ensuite avec, alors essayer de nous donner les techniques que vous avez la chance d'acquerrir pour que l'on puisse travailler, mettre la main dans le cambouis, et pas simplement de faire les cachottiers car on a l'impression de se faire juger
surtout que l'on ne comprend pas ce qu'on nous montre.

quand je vois l'expo espagnol et la qualité des arbres je me dis que beaucoup de gens on travaillé sur les techniques très spectaculaire, on maitrisé par rapport au donnés que l'on a trouvées.
alors on demande tous la meme pedagogie et des info , des galerie sur des arbres different pour l'oeil, des bois mort en expo non blanchi sur resineux, on veut voir......normal non?
je ne reproche pas quelque chose personnellement, je dis que c'est déjà super compliqué de travailler les arbres et que des infos super techniques, des exemples concret seraient les bienvenues.

au debut de fb il n'y avait pratiquement pas d'article sur le travail de kimura, sur les pliages, sur toutes ces techniques, on a été obligé d'examiner, de tenter, d'essayer, de supposer, de trouver des magasine japonais et de tout faire à l'oeil, un temps fou pour acquerrir tout ça. Aujourd'hui ces articles sont partout, mais en france si on veut faire une demo sur ces techniques on ne peut plus, enfin si on est français car d'autres sont invités à en faire, a plier, à peter...no problemo
les arbres montent, sont de plus en plus beaux en expo (je parle de ceux qui ne viennent pas du japon), mais une critique sur le coté artificiel, non respecté de l'arbre maintenant prend le dessus...(alors que je trouve qu'on est bien en dessous des arbres italiens)
qu'est ce qu'on va gagné de cette relation sado maso avec le bonsai?

Pour le debat sur la forme naturelle ou pas je trouve que les bonsai resemblent à la demarche intellectuelle de leurs auteurs et donc à une idée plus ou moins maitrisée
tout le travail est basé sur l'oeil, sur une recherche esthetique, sur un style que l'on pousse à l'extreme, une sensibilité
mais tout est technique, plus on aura d'info, de solutions, d'exemples esthetiques, plus le bonsai europeen evoluera....
alors à ceux qui on la chance d'avoir des info directement avec ces maitres .... :newsm_6:
(j'irai bien au japon mais je crois que je vais devoir economisé 10 ans pour ça...putain!)

#49 mex

mex
  • Membres
  • 2 198 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Alpes du nord
  • Zone USDA :6
  • Formation :Bonsai Club du Léman
  • Pays :France
  • Département :Haute Savoie

Posté 09 novembre 2006 - 08:24

Hier soir après avoir lu ce sujet j'ai eu la même réflexion que vev. Il y a peu de d'ouvrages qui nous permettent de connaitre le travail, la démarche personnelle de certains maitres. Hormis peut être un Kimura avec son style spectaculaire, mais il y a d'autres artistes ou maitres qui ont une approche tout autant intéressante, mais que l'on n'a pas la chance de pourvoir étudier, faute d'information.


est ce que certains d'entre vous ont des livres à conseiller même en anglais qui permettent de mieux nous impregner de certaines philosophies, approches du bonsai ...?

#50 lanig

lanig
  • Membres
  • 3 611 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 09 novembre 2006 - 08:36

(j'irai bien au japon mais je crois que je vais devoir economisé 10 ans pour ça...putain!)

Regarde le carnet d'un apprenti sur http://www.bonsaiartists.co.uk (enfin quand ce ne sera plus off-line :( ).
Pas besoin d'argent pour devenir "deshi" chez un pépinériste mais bon, il y a de gros sacrifices à faire question famille et vie personnelle...
OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#51 Joe Starr

Joe Starr
  • Membres
  • 45 messages
  • Pays :FRance
  • Département :35

Posté 09 novembre 2006 - 09:18

Ah ce fameux style naturel et cette éternelle querelle !

Au Japon le bonsaï est lui aussi victime du phénomène de mode:à savoir que certains arbres magnifiques ne sont plus exposés car ils ne sont plus à la mode, ou alors ils sont réformés. Les modes se succédent au japon et ensuite on essaye d'en faire autant...Mais nous n'avons pas le matériel pour suivre...
Il existe là bas egalement plusieurs chapelles qui pronnent toutes pour leur prophéte.Tout le monde se critique dans le plus grand respect de la tradition! Et puis ils sont pas trop agressifs vu la moyennne d'age des bonsaïka japonais !

Je pense qu'il est important qu'il y ai plusieurs pensées sinon le bonsaï aurait gardé son style chinois. Les Japonais l'ont fait énormement progressé et maintetant eux ausssi se chipotent sur le style naturel qui je le répéte n'est qu'une mode.Dans 5 à 10 ans ont passera à autre chose.

Comment parler du style naturel sur des arbres ecorcés à outrance avec une souche hyper compliquée, hyper travaillée à la "pince arrache fibre" et qui présentent un toupet de feuillage bien ordonné et bien dense ! (une cime en parapluie et une triangularité parfaite). Ce qui est assez marquant c'est que ces arbres n'ont plus développé de bois mort ailleurs que sur la souche (zont été frappés par une météorite ou quoi? et ensuite ils ont survécus?).
Ce genre d'arbre dans la nature présente certe une souche compliquée mais ils ont choisis entre la vie et la mort, la vie.mais si on regarde bien c'est une vie toujours bien fragile et peu ordonnée avec une masse foliaire très réduite.

Bref cette querelle n'a pas lui d'être elle sera vite dépassée par une autre....Les styles évoluent et les modes aussi !

#52 Boni

Boni
  • Membres
  • 264 messages
  • Ville :Nîmes
  • Zone USDA :0
  • Formation :Ecole de Maître ANDO et Bonsai Club Nîmois
  • Pays :FRANCE
  • Département :Gard (30)

Posté 09 novembre 2006 - 10:25

Hier soir après avoir lu ce sujet j'ai eu la même réflexion que vev. Il y a peu de d'ouvrages qui nous permettent de connaitre le travail, la démarche personnelle de certains maitres. Hormis peut être un Kimura avec son style spectaculaire, mais il y a d'autres artistes ou maitres qui ont une approche tout autant intéressante, mais que l'on n'a pas la chance de pourvoir étudier, faute d'information.
est ce que certains d'entre vous ont des livres à conseiller même en anglais qui permettent de mieux nous impregner de certaines philosophies, approches du bonsai ...?



C'est la raison pour laquelle l'Ecole de Maître SUZUKI dure de 8 à 11 ans (niveau instructeur).
Il s'agit d'inscrire l'art du Bonsai dans son essence même à savoir la durée...d'abord, car nos arbres n'évoluent qu'avec le temps qui passent (mochicomi).

Ensuite parceque les techniques, les styles, les variétés sont si nombreux qu'un seul stage ou une seul session ne suffit pas. Il faut une cohérence dans l'enseignement.

Aussi, la vision de Maître SUZUKI, fût-elle traditionnelle (et je ne m'en plains pas car je pense personnellement qu'il faut d'abord bien connaître les bases traditionnelles avant d'explorer de nouveaux chemins), n'est pas fermée à d'autres visions plus "modernes".

D'ailleurs, si il nous propose sa lecture d'un arbre, il nous laisse toujours le choix de la décision finale. On peut en discuter ensemble et on arrive parfois à le convaincre (à moins qu'il ne nous laisse simplement le croire :rolleyes: ...)

Tout ça pour dire que certains Maîtres Japonais de grand renom délivrent leur savoir aux occidentaux...et c'est bienheureux !

Après, l'aspect que nous donnons à l'arbre reste personnel et qu'il semble "naturel" ou "pas trés naturel", celà demeure quoiqu'il en soit un être bien vivant qui plaira -si ce n'est aux autres- au moins à son "pére" (ou à sa "maman"... ;) ).

Olivier.
Olivier

#53 soka

soka
  • Membres
  • 21 messages
  • Pays :france
  • Département :74

Posté 09 novembre 2006 - 10:33

Citation inutile :newsm_14: Petit-arbre

:newsm_15:

C'est marrant, en parcourant les post, je pensais aussi à l'enseignement de Maître SUZUKI.

#54 Invité_Hélène_*

Invité_Hélène_*
  • Invités

Posté 09 novembre 2006 - 10:33

J'en profite pour glisser une petite page de pub : nous cherchons encore quelques personnes pour ouvrir une deuxième session à Rouen -non loin de Paris, très bien déservi par les trains, avec possibilités d'être hébergés par certains autres congressistes. C'est peut-être plus formateur qu'un livre, non ?

#55 petit-arbre

petit-arbre

    ^-^

  • Modérateurs
  • 5 862 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Sarthe
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Ecole de Bonsai Maillot-Murakawa
  • Pays :France
  • Département :72

Posté 09 novembre 2006 - 11:24

Personne n'a de réponse pour indiquer plus techniquement parler tailler un arbre pour qu'il soit "beau" dans 10 ans et non maintenant ??

Ce qui manque à mon avis c'est des articles techniques comme vous dites mais aussi un suivi sur plusieurs années.
On voit toujours un article qui montre une taille, une mise en forme avec parfois des détails intéressants (pourquoi je taille telle branche comme ceci, car plutard elle sera comme ça...) oui c'est bien mais montre nous ce que ça donne plus tard !

Les articles japonais auxquels nous avons accès aujourd'hui dans nos revues françaises sont des articles qui ont déjà quelques années. donc il serait bon d'avoir la suite.
Je me doute bien que c'est difficile de préparer un article sur un arbre pendant 10 ans mais c'est là le vrai trésor d'information.
Voir en année n+3 ou n+5 le résultat d'une taille fait en année n c'est plus parlant que de lire "ainsi la branche poussera comme ça".

J'ai la chance d'avoir des exemplaires de Bonsai Art (magazine allemand) dans lequel on voit l'histoire de certains bonsai "connus". c'est super intéressant car ça se passe sur une 50aine d'années par contre on n'a pas les détails.

J'espère que mon idée est passée la dessus, c'est un peu une digression mais ça vient justement de cette envie de beaucoup d'apprendre et de pouvoir faire son cheminn choisir sa propre voie.

est ce que certains d'entre vous ont des livres à conseiller même en anglais qui permettent de mieux nous impregner de certaines philosophies, approches du bonsai ...?

Pour répondre à ta demande mexicual, ta question m'a immédiatement fait penser au livre de Abe Sur les pins. Le premier chapitre parle du bonsai en générale et d'une "philosophie" ou vision qui me semble juste.

;)

#56 Clem

Clem
  • Membres
  • 2 818 messages

Posté 09 novembre 2006 - 11:43

sur les bonsai today, par exemple le 49, il y a des infos sur la taille du Hêtre (par ex comment favoriser les petites branches interieures, comment tailler les bgs, les pousses fortes) et on voit sur plusieurs années les travaux sur un bonsai de Hêtre (8 ans)... ce n'est peut-être pas enorme comme info, mais c'est deja ça, avec les photos on peut reproduire sur son propre hêtre par ex...

#57 quatrefi

quatrefi
  • Membres
  • 2 317 messages

Posté 09 novembre 2006 - 11:48

Pour reprendre ce que disait Vev c'est vrai que c'est dur d'apprendre devant son ordi ou ses revues.
Et c'est vrai qu'il faut des infos précises. Un exemple, je viens de former un pin, of course première mise en forme pas définitive, bonne forme de la bête et tout et tout.
Mais voila ma question, j'ai ligaturé toutes les petites branches et les ai replacées en donnant beaucoup de mouvement en repassant par dessus la branche principale etc...
L'idée bien sur est que chaque bourgeon est de la lumière.
Mais je me demande si je ne tortillonne pas trop.

Quelle forme peut-on donner aux branches secondaires d'un pin sylvestre?

Très mouvementées, très tourmentées droites, repartant vers le bas?


Patrice et TF vous qui avez bien étudié la question, en vous inspirant de la nature, pourriez vous poster des détails (j'ai regardé dans EB c'est pas assez gros on voit rien) de branches et cimes qu'on voit le mouvement donné aux branches secondaires?

Une autre idée on donne beaucoupe de mouvement et dans le futur on va couper reprendre une autre direction avec une branche tertiaire et enlever un peu du mouvement exagéré?
J'suis dans le bon?

Bref...

Rejoignez le "Paname Bonsaï Club" (best club in Paris ever*)
*Pour la pratique du Bonsaï.

 

http://www.facebook....anamebonsaiclub


#58 TF12

TF12
  • Membres
  • 1 403 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Montpellier
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 09 novembre 2006 - 12:14

C_a__fev06_det8_red..jpg C_c_nov_2006.jpg
Pour illustrer mes propos : un exemple tres recent : arbre commencé en fev 2006. et aujourd'hui !




edit bubu : jai inversé l'ordre de tes photos ce qui me semble plus logique - ne pas hésiter a me dire si je me goure
" C'est parce que la lumiere va plus vite que le son , que certains parraissent brillants avant d'avoir l'air con ."
 
blog:  http://thierryfontsa...us-mahaleb.html

#59 TF12

TF12
  • Membres
  • 1 403 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Montpellier
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :34

Posté 09 novembre 2006 - 15:15

Non c'est bien ça ....

Comme vous voyez pas de ligature , la formation n'a que quelques mois ( 9 pour etre exact) , on peut déja voir le futur de l'arbre.
Il possede bien sur trop de branches , elles ne sont là que pour augmenter : 1 la vigueur , 2 la cicatrisation des shari (tres important pour la conservation du bois mort et la vigueur ) 3 les choix futur de branches .

On a déja tailler , avant l'hiver car les fleurs n'ont pas d'importance à ce stade.
On a laisser certaines parties trop forte , 1 pour faire grossir des zones 2 pour augmenter et repartir la force de l'arbre. Si on taille pas certaines branches elles grossissent trop vite et sont tubulaires ( pas de conicité ) il faudra donc revenir l'année prochaine sur certaines zones , inversement des choix fait cette année .Et ainsi de suite ...mais vu la vitesse de pousse l'arbre sera tres vite ramifié . Quand on aura le nombre de branches idéal et de grosseur satisfaisante , on reglera la croissance pour affiner la ramification finale . Bien que sur les prunus c'est tres different des erables (par ex .) voir pour ça les prunus de murata , ou hamano (gallerie )

vous comprenez que pour appliquer ce genre de technique ( à tres longue échéance ) il faut avoir tres clairement à l'esprit pourquoi on travaille ,dans quel but ... donc assimiler l'idée de naturel ( je sais le mot est nul mais ...) sinon on est tres vite frustré ....
" C'est parce que la lumiere va plus vite que le son , que certains parraissent brillants avant d'avoir l'air con ."
 
blog:  http://thierryfontsa...us-mahaleb.html

#60 petit-arbre

petit-arbre

    ^-^

  • Modérateurs
  • 5 862 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Sarthe
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Ecole de Bonsai Maillot-Murakawa
  • Pays :France
  • Département :72

Posté 09 novembre 2006 - 15:26

Thierry,

merci pour ces explications !
peut être peux tu préciser les branches où tu veux faire grossir et dire pourquoi ?
peut être peux tu dire ou tu raccourciras l'année prochaine ???


PS (tous tes prunus ont-ils déjà perdus leurs feuilles ???)


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)