Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Soins quotidiens pour les shohin - par Morten Albek

Traduction d’un article de Morten Albek, Danemark. Il est un spécialiste reconnu du bonsaï de taille shohin et mame. Morten Albek anime un blog, et est le créateur du site Shohin Europe".

Placer les shohin dans le jardin

un shohin est un peu plus exigeant pour les soins quotidiens qu’un bonsaï de plus grande taille. A cause de sa petite taille, il sèche plus rapidement. On doit donc faire attention à lui trouver une bonne place dans le jardin, à l’abri du soleil cuisant et du vent. Un shohin peut facilement tomber de son support par une rafale de vent. Il faut donc le placer là où cela ne peut arriver.


Morten Albek

les milieux humides

De la mme manière, il faut maintenir les shohin dans un environnement humide, qui évitera que l’arbre ne sèche trop rapidement. Placer les petits arbres à proximité des plus grands apporte un bénéfice, mais la présence de végétation au sol sous les supports est un autre facteur important. L’évaporation des plantations, arbustes et herbes au sol favorisera un air relativement humide autour des supports, ce qui bénéficiera aux arbres placés dessus.

Donc, au lieu de faire l’erreur classique de mettre du gravier sous les étagères (et je l’ai fait moi aussi), plantez quelques végétaux pour augmenter l’humidité. De plus, le cadre sera plus agréable.

L’arrosage et la prévention des attaques

Un autre facteur important est bien sur l’arrosage. les shohin sèchent rapidement, et ont besoin d’un arrosage adapté. Ceci signifie que chaque espèce doit être maintenu à un niveau d’humidité adapté à ses besoins. Les pins sont tolérants aux périodes sèches, mais n’en abusez pas. Les érables, et autres espèces semblables, ont besoin d’être tout le temps légèrement humides. Une bonne manière d’arroser les arbres les plus petits est de les tremper dans un bol d’eau, et de les y maintenir jusqu’à ce que l’eau ait pénétré tout le sol.

L’arrosage quotidien est aussi une bonne occasion de vérifier la présence de maladies et d’insectes sur les arbres. Soyez également attentifs à tout autre signe de faiblesse de vos arbres, comme des feuilles décolorées, qui peuvent être causées par des attaques de larves au niveau racinaire.

Une bonne habitude est aussi de pulvériser de l’eau sur les feuilles. Cela nettoie les feuilles, et fournit de l’humidité qui est absorbé par les feuilles. En mme temps, cela dérange les insectes et leur rend la vie plus difficiles, au bénéfice de la santé de l’arbre.

La ligature

Rappelez-vous de vérifier les branches ligaturées, pour éviter que la ligature ne marque les branches quand celles-ci s’épaississent durant la période de croissance, spécialement sur les caducifoliés qui poussent rapidement au moment du débourrement. Retirez les ligatures avec une pince coupe-fil, ou un ciseau coupe-fil.

Les soins quotidiens

Les soins quotidiens sont donc un ensemble de choses auxquelles il faut être attentif. Mais ils font aussi partie du calme et de la détente qu’on peut trouver dans la routine du travail des bonsaï. Certains de mes moments calmes, je les trouve dans les soins quotidiens. Souvent je me retrouve assis ou immobile pendant un moment, simplement à regarder et étudier les arbres sur les supports.

haut de page