Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Qu’est-ce qu’un bonsaï ?

Qu’est-ce qu’un bonsaï ?

Définition

Terme japonais signifiant "Arbre en plateau". Le nom "bonsaï" vient de l’idéogramme chinois "pen sai" dont la traduction littérale est "planter". A l’origine, toutes les plantes en pot étaient donc des "bonsaï". En français, c’est un nom masculin invariable.

Le bonsaï est un arbre décoratif conservé de petite taille dans des proportions et des dimensions respectant certaines règles grâce à une technique de taille et de ligature inventée en Chine et développée ensuite au Japon.

Pour certains, l’art du bonsaï consiste à imiter et s’inspirer le plus possible de ce que l’on peut voir autour de soi dans la nature de son pays sans forcément suivre les standards japonais.

Il est très important de ne pas oublier qu’un bonsaï est un arbre identique à ceux que l’on rencontre dans la nature, la seule différence étant la taille.

Création d’un bonsaï

Il n’existe pas d’espèce spécifique pour les bonsaï. De nombreuses espèces de nos forêts peuvent faire de très beaux bonsaï même s’il existe des espèces à éviter en bonsaï pour différentes raisons techniques.

Pour créer un bonsaï, on pourra procéder de différentes façons :

- le semis : c’est la façon la plus lente mais également celle qui donne les meilleurs résultats.
- le bouturage
- le marcottage
- le prélèvement ou yamadori
- le travail sur pre-bonsaï acheté en pépinière.

Les points-clés

L’art du bonsaï est un processus horticole qui consiste à traiter un arbre de telle manière qu’il reste petit tout en ressemblant à un arbre âgé et développé. Quand le bonsaïka est bon, ce processus peut se perpétuer pendant des décennies et un bonsaï bien entretenu peut survivre à son propriétaire.

La difficulté consiste à maintenir l’arbre dans un environnement très favorable d’air à la bonne température, de luminosité, d’eau, d’humidité, d’engrais et de lutte contre les parasites en évitant dans le même temps une trop grande croissance.

Pour cela, il faudra bien maitriser les notions suivantes :

- Substrat
- Arrosage
- Fertilisation
- Rempotage

Le but est d’évoquer la nature et il faut se rendre à l’évidence que tous les arbres ne se développent pas directement vers le haut ; on en vient alors aux différents styles (voir aussi la rubrique esthétique pour faire ressembler l’arbre à ceux exposés au vent régulier de la mer ou en cascade en bas d’une pente. Pour réaliser ces formes, les bonsaïka emploient des fils de ligature pour orienter les branches jusqu’à ce qu’elles restent dans la forme choisie par le bonsaïka.

Les petits arbres doivent normalement avoir de petites feuilles afin que les proportions soient respectées. Pour cela, on peut parfois pratiquer une défoliation qui provoque la pousse de nouvelles feuilles dont la taille est plus réduite.

L’art du bonsaï est une passion où l’on ne cesse jamais d’apprendre.

haut de page