Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Les styles, en résumé

Les Styles de bonsai, en résumé

Que vous achetiez un arbre sous la forme de bonsaï ou en pépinière, comme matériel de base destiné à le devenir, ce dernier devra toujours répondre à certains critères généraux liés au style que vous allez lui appliquer :
- l’ensemble de la masse verte devra toujours s’inscrire dans un triangle dont un des angles forme le sommet de l’arbre.
- il faudra éviter les branches croisées et mal proportionnées par rapport à l’épaisseur du tronc
- l’arbre devra toujours offrir une conicité harmonieuse du bas vers le haut
- son nebari devra dans la mesure du possible montrer le jeu de racines bien réparti, donnant l’impression que l’arbre est parfaitement “ancré” dans son pot

JPEG - 15.2 ko
schema du bonsai type
Illustration des 4 points ci-dessus

Les différents styles sont :

1 / Le style rigoureusement droit (Chokkan)

L’arbre est unique et droit. Sa cime est perpendiculaire à la base du tronc. La première branche apparaît à plus ou moins 1/3 de la hauteur du tronc.
Chokkan

2 / Le style droit informel (Moyogi)

L’arbre est unique mais son tronc fait de légères ondulations. Les branches se trouvent en alternance dans les courbures externes du tronc, jamais dans les creux. La cime est perpendiculaire à la base de l’arbre comme dans le style chokkan. Les branches sont inclinées légèrement vers le bas.

JPEG - 11.2 ko
Moyogi

3 / Le style penché (Shakan)

L’arbre est incliné dès la base et sa cime se trouve à +/- 45° par rapport à celle-ci. Les racines suivent la direction du tronc, la première branche pousse dans le sens de l’inclinaison et ce à plus ou moins 1/3 de la hauteur totale de l’arbre.

JPEG - 12.5 ko
Shakan

4 / Le style du balai (Hokidachi)

La charpente principale de l’arbre est disposée en couronne et les branches qui la constituent partent toutes de la même hauteur. Les ramures secondaires s’appuient sur ces branches et la cime est soit ovale soit arrondie. L’arbre doit être légèrement décentré dans son pot.

JPEG - 12.6 ko
hokidashi

5 / Le style demi-cascade (Han kengaï)

L’arbre possède une branche maîtresse très importante qui descend en dessous du niveau de la base du tronc, mais jamais en dessous du niveau de la base du pot. Cette branche maîtresse, tombe comme une cascade. L’arbre possède donc 2 cimes, une haute et une basse. La hauteur de l’arbre se mesure entre la cime haute et basse.

JPEG - 10.9 ko
hankengai

6 / Le style cascade (Kengaï)

Idem au précédent mais la cime basse dans ce cas descend à un niveau inférieur par rapport à la base du pot.
Figure 6 Kengai

7 / Le style battu par les vents (Fukinagashi)

Le tronc est incliné et toutes les branches se développent dans le sens de cette inclinaison. C’est le seul cas où des branches, suivant la direction du vent sont autorisées à croiser le tronc.

JPEG - 9.8 ko
fukinagashi

8 / Le style du lettré (Literati ou Bunjingi)

L’arbre très élancé et très fin a un tronc irrégulier et exempt de branches pratiquement jusqu’à la cime. Le pot est souvent rond et toujours très petit. Les rameaux grêles sont toujours localisés près du sommet. Ce style particulièrement élégant rappelle les anciennes peintures chinoises.
Literati

9 / Le style aux racines apparentes (Neagari)

Plusieurs grosses racines prolongent le tronc ; l’arbre semble ainsi suspendu dans les airs.
Neagari

10 / Le style racines sur la roche (Sekijoju)

L’arbre se trouve placé sur un rocher et ses racines enserrent cette dernière jusqu’à y adhérer complètement. Dans ce style l’aspect des racines sur la roche est aussi important que l’arbre lui-même.

11/ Le style sur rocher (Ishitsuki)

Dans ce cas l’arbre se trouve complètement dans une anfractuosité du rocher. La forme et l’aspect de la roche revêtent une importance capitale. Celle-ci est souvent placée sur un plateau, poterie sans trous spécialement prévue et remplie d’eau.
Ishitsuki

12/ Le style paysage (Saikei)

Dans ce cas, c’est un ensemble qui doit évoquer un jardin, un plateau rocheux, bref, un paysage. Les essences d’arbres utilisées dans ce cas peuvent être multiples.
Saikei

13/ Le style du tronc enroulé (Bankan)

Le tronc de l’arbre s’enroule sur lui-même formant plusieurs torsions très élégantes. Le shari (ou tronc partiellement dénudé) et le jin (moignon de branche dénudée) ne sont pas obligatoires pour cette forme
Bankan

14/ Le style au tronc écorcé (Sharimiki)

L’arbre dans ce cas est partiellement écorcé (shari + jin), évoquant un arbre ayant subi d’importantes catastrophes naturelles. Il ne reste, parfois, sur certains sujets qu’une mince bande d’écorce vivante servant à alimenter en sève l’entièreté de l’arbre.
Sharimiki

15/ Le style au tronc tourmenté (Nejikan)

Proche du précédent, l’arbre nous montre un tronc pratiquement dénudé (shari), ne laissant qu’une simple bande d’écorce vivante. Cependant, dans ce dernier cas, le tronc se vrille et se tord.
Nejikan

16/ Le style du radeau (Ikada-Buki)

Plusieurs troncs sont issus d’une même souche. On peut facilement arriver à ce résultat en utilisant comme souche la partie apparente du tronc d’un arbre dont on a supprimé toutes les branches d’un côté et ligaturé les autres qui formeront les futurs troncs.

17/ Le style de troncs multiples issus d’une même racine (Ne-tsuranari)

Variante du style précédent mais issu d’une même racine plutôt que d’une souche.

18 / Le style des troncs groupés sur une racine (Kabudachi)

Les troncs partent d’un même point. Parfois provoqué par le contact de plusieurs arbres proches dont les troncs en gonflant se sont soudés.

19 / Le style bosquet ou forêt (Yose-ue)

Ce style nécessite toujours un nombre impair de troncs (sauf le cas des 2 troncs ou soju).Une forêt à 3 troncs s’appelle Sambon yose, à 5 troncs Gohon yose, à 7 troncs Nanathon yose, à 9 arbres Kyuhon yose et à plus de 9 arbresYose-ue.

Outre les styles, les bonsaïs peuvent aussi être classifiés selon leur taille :

  1. Shito : jusqu’a 7,5cm
  2. Mame : de 7,5 à 15 cm
  3. Kotate Mochi : de 15 à 30 cm
  4. Chiu bonsaï : de 30 à 60 cm
  5. Dai Bonsaï : de 60 cm à 1 m et plus
haut de page