Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Allier le pratique à l’esthétique : les étagères de Boni

Ne vous a-t-on jamais taquiné sur vos installations et la place prise par vos bonsaï ? Voici peut être un remède aux railleries !!


Boni nous présente ses étagères, réalisées par ses soins pour une somme raisonnable d’environ 350 euros.

Les étagères ont été réalisées en style pergolas, afin de privilégier l’ombrage durant l’été nîmois. L’ombrage s’installe aisément sur le support supérieur des étagères.

Sur les photos on peut remarquer que les étagères sont en configuration d’hivernage : l’ombrage n’est pas mis en place.
L’installation est orientée est-ouest, l’ombre de la maison abritant les arbres vers 12h30.

Ces étagères ont été fabriquées avec du pin autoclave (disponible dans tous les magasins de bricolage), qui résiste bien aux intempéries et à l’eau d’arrosage.
Les poteaux ont une section de 9x9 cm et les caillebotis une dimension de 40x40 cm, le tout est assemblé à l’aide de vis, clous et équerres.

Les pieds des deux étagères sont enfoncés en terre de 15 cm environ. Celles-ci sont reliées grâce à deux grand poteaux horizontaux légèrement enterrés sur une profondeur de 10 cm pour plus de stabilité.

Les parties latérales des étagères sont habillées, pour une meilleure esthétique, à l’aide d’échelles pour plantes grimpantes, comme on peut le voir ci-dessous. Mais cette habillage latéral n’a pas une vocation uniquement esthétique, il permet lors d’épisode venteux de protéger les arbres les plus sensibles (vous penserez tous bien sûr aux érables !!).

En ce qui concerne les plateaux des étagères supportant les arbres, nous pouvons voir sur les photos qu’ils ont été réalisés à l’aide de caillebotis cloués sur des traverses, elles-mêmes fixées à l’aide d’équerres sur les poteaux.

On peut remarquer que l’étagère de droite (au Nord) présente trois niveaux. Le niveau supérieur est à une hauteur de 1m40, hauteur limite qui permet encore d’arroser facilement et de bien voir les arbres s’y trouvant. Le petit inconvénient de cette configuration est que l’eau d’arrosage ruissèle sur les arbres de l’étage inférieur. Boni nous a avoué devoir déplacer les arbres de temps en temps, mais ne regrette pas du tout cette configuration qui a été pensée pour un gain de place et permet de protéger encore mieux les arbres sensibles aux grosses chaleurs.

Pour mettre en valeur certains arbres, ou tout simplement parce qu’il ne rentrent pas sur les étagères, des présentoirs annexes ont été réalisés à l’aide de caillebotis fixés sur un pied.

Voilà ce qu’on peut réaliser avec un peu de temps pour abriter nos protégés, sans pour autant négliger l’aspect intégration esthétique dans notre environnement.


Et pour suivre la discussion sur le forum c’est par ici.

L’équipe des rédacteurs fous

haut de page